Facebook
Atelier d’échanges et de formation sur la protection des enfants migrants en Afrique de l’Ouest   
08/11/2018

Les travaux de l’atelier d’échanges et de formation sur la protection des enfants migrants en Afrique de l’Ouest organisé par le ministère des affaires sociales de l’enfance et de la famille en collaboration avec la délégation de l’Union Européenne et l’ONG ’’Sauvez les enfants en déplacement.’’



L’organisation de cet atelier, qui dure trois jours, intervient pour permettre l’échange de vues entre les acteurs en Mauritanie, au Sénégal, au mali, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire sur la protection des enfants migrants contre les dangers et risques auxquels ils s’exposent en particulier l’exploitation et le laisser aller.

 Le secrétaire général du ministère des affaires sociales de l’enfance et de la famille, M. Mohamed Mahmoud Ould Sidi Yahya, a dans un mot pour la circonstance, souligné que notre pays a connu au cours des dix dernières années une décennie de réalisations et de développement sous la direction du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, où la part belle était destinée aux franges les plus vulnérables, en particulier les enfants.

 Il a ajouté que les investissements gigantesques dans le domaine de l’enseignement et de la santé ainsi que l’appui aux familles démunies dans leur alimentation et leur habitat et les dons en argent liquide accordés à des milliers de familles pauvres dans le triangle de l’Espoir témoignent du fait que l’avenir des générations futures figure au premier plan dans les priorités du gouvernement.

 A son tour, la représentante de l’ONG ’’Sauvez les enfants en déplacement en Mauritanie’’ a montré l’importance de cet atelier régional spécifique à la protection des enfants, réaffirmant qu’il s’agit d’une opportunité pour échanger les expériences entre les pays participants et faire face aux défis confrontés dans ce domaine. C’est aussi le lieu, dit-elle, de mettre en place une feuille de route en vue de renforcer les différentes dimensions de la protection de l’enfance.

 Quant à la représentante régionale de l’ONG sauvez les enfants en déplacement, elle a exprimé ses remerciement à l’endroit du gouvernement mauritanien et de l’Union Européenne pour lui donner l’occasion d’assister à une telle rencontre pour discuter d’un thème aussi important que celui de la migration des enfants et des moyens propres à les défendre et les protéger.

 En ce qui la concerne, la représentante de l’UE, a mis en exergue l’intérêt du thème de cet atelier, appelant à la nécessité du respect des droits des enfants et relevant que la Mauritanie déploie actuellement des efforts soutenus pour renforcer le système actuel de protection des enfants.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés