Facebook
Accord de jumelage entre les chambres de commerce mauritanienne et algérienne   
25/10/2018

La ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, Mme Khadijettou M’Bareck Vall et son homologue algérien M. Said Jellab, ont supervisé mercredi à Nouakchott, la cérémonie de ...



 ... signature de l’accord de jumelage entre la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie (CCIAM) et la Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie (CACI).

L’accord vise à renforcer la coopération et à créer de nouvelles opportunités d’interaction économique entre la Mauritanie et l’Algérie.

L’accord de jumelage a été signé par les présidents des deux Chambres mauritanienne et algérienne, respectivement MM. Ahmed Baba Ould Eleya et Mohamed El Id.

Le président de la CCIAM a mis en exergue l’importance de cet accord de coopération liant les deux pays depuis 2014, rappelant que les deux pays travaillent de concert à travers les trois Unions des Chambres Economiques Maghrébines, Arabes et Islamiques.

« Le présent accord vise à redynamiser l’important rôle des deux chambres, en faisant de ces dernières une plateforme œuvrant en faveur de l’essor des affaires dans les deux pays frères ainsi qu’à créer des partenariats industriels et commerciaux d’une part et des projets d’investissement conjoints, d’autre part », a-t-il dit.

Il a exprimé aussi sa satisfaction pour l’organisation de l’exposition de produits algériens à Nouakchott, qui coïncide avec l’ouverture du passage frontalier entre les deux pays ; « ce qui aura un impact positif sur le renforcement de la coopération entre les acteurs économiques des deux Etats et servira de trait d’union entre l’Afrique du Nord et le Sud du Sahara », a-t-il ajouté.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés