Facebook
Atelier de validation du projet de code de la route   
01/08/2018

Les travaux d’un atelier de validation du projet de code de la route ont débuté mardi dans les locaux du ministère de l’équipement et des transports à Nouakchott.



 L’atelier vise à sensibiliser sur l’importance du respect du code de la route en particulier la vitesse limite et l’utilisation de la ceinture de sécurité ainsi que les modalités et conditions d’octroi du permis de conduire afin de préserver la vie des citoyens et leurs biens.

 Lors de l’ouverture de l’atelier, le Secrétaire général du ministère de l’équipement et des transports, Sid’ Ahmed Ould Brahim, a souligné l’importance de la sécurité routière pour les autorités publiques, mettant en exergue l’importance de la validation du document de la stratégie nationale de sécurité routière et l’adoption d’un conseil national de la sécurité routière conduit par le Premier ministre en 2013 pour suivre et approuver les directives et les activités nécessaires pour relever le niveau de sécurité des usagers des réseaux routiers nationaux.

 Il a par la suite ajouté que cet atelier s’inscrit dans le cadre des mesures prises pour améliorer la sécurité routière, en particulier la validation et la révision du projet de loi portant code de la route et des amendements proposés, qui permettront le développement de ces textes et leur adéquation avec les dispositions du système juridique.

 De son côté, le représentant de l’Union européenne, M. Christian Beaumont, a exprimé la disponibilité de l’Union à soutenir la Mauritanie dans tous les domaines, en particulier dans le secteur des transports.

 La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence des secrétaires généraux des ministères de la santé, de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration et de l’économie et des finances.

AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés