Facebook
Présidentielle 2019 au Sénégal : Le mouvement Macky Rek 2019 lancé en Mauritanie   
26/07/2018

Le mouvement Macky Rek 2019 vient d’être lancé, ce 22 juillet 2018 à Nouakchott, la capitale  mauritanienne. Il est composé d’une dizaine d’associations et non des moindres, dont Diantal Fulbé qui en est le précurseur. Son objectif, la reelection ...



... du président Macky Sall dès le premier tour de l’élection présidentielle prévue en février 2019.

Ils sont plusieurs centaines de militants et militantes à prendre d’assaut l’amphithéâtre de la nouvelle maison des jeunes de Nouakchott. Issus des associations de Diantal Fulbé (les ressortissants du Fouta), quai de pêche, des Walo walo, de Diolas, de Sérères ainsi que d’autres ressortissants des régions du Sénégal en Mauritanie, ces militants n’ont qu’une «seule ambition, une seule conviction, une seule constance et un seul dénominateur commun, la réélection du Président Macky Sall» dès le premier tour de l’élection présidentielle de février 2019, souligne Samba Abdoul Sy, le coordinateur du mouvement Macky Rek 2019.
Dans son speech à cette occasion, Mr Samba Abdoul Sy a indiqué que le Mouvement Macky Rek 2019, regroupe l’essentiel des militants et militantes du Parti APR en Mauritanie et «ont pour détermination, la réélection, dès le 1er tour, du Président Macky Sall, pour lui assurer au soir du 24 Février 2019, un second mandat afin de lui permettre de parachever les nombreuses entreprises et les nombreux chantiers qu’il a entamés depuis son élection, le 25 mars 2012, à la tête du Sénégal».
Dans une salle archicomble avec une chaleur accablante, les souteneurs de Macky Sall n’ont pas fait dans les détails pour mobiliser tout ce qu’ils ont comme militants à Nouakchott pour exprimer, dans une ambiance indescriptible, leur volonté manifeste de soutenir leur candidat. Celui qui, selon eux, «incarne le symbole de la gouvernance sobre et vertueuse au Sénégal». Selon le coordinateur du mouvement, «ce rassemblement populaire est un engagement et un signal fort» pour montrer que «nous sommes plus que jamais déterminés à travailler la main dans la main pour la réélection dès le 1er tour, de  notre candidat, au soir du 24 février 2019». Et pour preuve, «le terrain est déjà balisé par le mouvement Macky Rek 2019» qui compte s’élargir à Nouadhibou et dans d’autres villes de la Mauritanie.

 

«Tous pour un et un pour tous»

L’engagement des membres du mouvement Macky Rek 2019, est on ne peut plus clair sur leur objectif de réélire le Président Macky Sall en 2019. Très ovationnée par ses militants, Mme Aminata Diop, présidente de l’association «Diantal Fulbé», n’est pas partie par quatre chemins. «Nous allons réélire Macky dès le premier tour» a-t-elle dit soulignant que le président Macky Sall leur avait instruit de «ramener tous les mécontents et de travailler ensemble pour sa réélection». C’est pourquoi, poursuit-elle, «je lance un appel à tous nos compatriotes pour se joindre à nous dans ce combat».
Ce rassemblement, selon Aminata Diop, est un prétexte pour montrer à MackySall que «nous sommes sur la voie qu’il nous a indiquée». Dans cette ambiance bon enfant, les partisans scandaient le slogan : «nédom kobandoum» rythmé par une musique pular de Djinol Gawlo.
Même son de cloche chez Assane Guèye, qui avait droit à un bain de griots venus témoigner la détermination de l’homme à travailler pour Macky Sall mais surtout son attachement à sa communauté qu’il s’occupe bien. «Nous sommes avec vous» disent-ils. Exclu selon lui par ses détracteurs de l’APR Mauritanie, il soutient : « je suis toujours à l’APR et j’y resterai. Tout ce que je fais dans le social, l’ambassadeur ne le fait pas et je le fais pour le compte de Macky Sall», mettant clos au débat sur son éventuel départ de l’Apr. Il a profité de l’occasion pour appeler à tous, au travail, à la détermination mais surtout au sérieux.
Plusieurs responsables des associations ont pris tour à tour la parole pour parler dans un langage unifié qui consiste à dire «Oui Macky, ensemble pour sa réélection». Et debout comme un seul homme, les bras en l’air, avec le V de la victoire, tous semblent rassurés du triomphe de leur candidat. Il reste maintenant à savoir si cette mobilisation à grande échelle, suffira pour assurer la victoire à l’actuel locataire du Palais de l’avenue Roume.
I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés