Facebook
Démarrage d’un atelier de formation sur le dialogue social tripartite   
11/07/2018

La direction du travail au ministère de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration a organisé, mercredi en collaboration avec le bureau régional de l’organisation internationale du travail (OIT) pour le Maghreb, un atelier de formation sur ...



 .. le dialogue social tripartite et le partage d’expérience en matière de représentativité syndicale.

 L’atelier de deux jours comprend des exposés sur les textes juridiques et législatifs sur la représentativité syndicale en Mauritanie, un aperçu de la représentativité syndicale sur la base de la recommandation 163 de l’OIT et l’expérience en matière de la représentativité syndicale au Sénégal, au Bénin et au Maroc.

 S’exprimant à cette occasion, la ministre de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration, Mme Coumba Ba a souligné que la Mauritanie peut légitimement s’honorer de compter parmi les pays qui ont élevé à la dignité constitutionnelle toutes les libertés inscrites dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et celles résultantes des conventions internationales.

 Elle a par la suite ajouté que l’ambitieux programme politique du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz que met en œuvre le gouvernement dirigé par son excellence le Premier Ministre Monsieur Yahya Ould Hademine se déroule dans des conditions satisfaisantes, en dépit des difficultés liées à l’absence d’un partenariat dynamique avec les organisations de travailleurs avec lesquels des concertations régulières sont organisées pour faire valoir l’intérêt supérieur de la nation.

 La ministre a précisé que, grâce au précieux concours du Bureau International du Travail (BIT), le département est résolu à franchir des étapes importantes pour l’organisation, au plus vite, des élections professionnelles libres et transparentes.

 Le directeur du bureau régional de l’OIT pour le Maghreb, M. Mohamed Ali Deyahi a, pour sa part, indiqué que le dialogue social reste la meilleure voie pour parvenir à un accord et jeter les bases d’un respect mutuel entre les trois parties.

 Il a ensuite souligné que l’objectif du dialogue social est de trouver des solutions appropriées et consensuelles pour répondre aux préoccupations des partenaires au niveau bilatéral ou tripartite, invitant les participants à l’atelier à formuler des recommandations clarifiant la vision en matière de la représentativité syndicale.

 La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du ministre de l’éducation nationale, M. Isselmou Ould Sid’El Mokhtar Ould Lehbib, du secrétaire général du ministère de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration, M. Ahmed Ould Mohamed Mahmoud Ould Deih et des représentants du patronat et des syndicats.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés