Facebook
Démarrage des examens du BEPC   
06/06/2018

Les examens du brevet de fin d’études du premier cycle de l’enseignement secondaire pour l’année scolaire 2017-2018 ont débuté mercredi matin sur toute l’étendue du territoire national. 



A ces épreuves participent 60327 candidats dont 15 484 candidats libres et 16263 candidats des écoles privées. Le nombre des filles est, lui, de 33592 , soit 55,68%.

 Les candidats sont repartis sur 253 centres dont 192 se trouvent à l’intérieur du pays et 60 à Nouakchott, en plus d’un seul centre à Banjul, en Gambie.

 Au niveau de Nouakchott, le ministre de l’Éducation nationale, M. Isselmou Ould Sidi El Moctar Ould Lehbib a visité les centres d’examens du Lycée d’excellence 4 à Tevragh Zeina (Wilaya de Nouakchott ouest), le Lycée de Toujounine 1 (Wilaya de Nouakchott nord) et le Collège 7 d’Arafat (Wilaya de Nouakchott Sud), pour s’informer des conditions dans lesquelles ont commencé les épreuves du BEPC.

 Le ministre a exhorté les staffs de supervision à veiller à ce que les examens se déroulent d’une manière satisfaisante dans le respect des lois réglementant ce diplôme tout en préservant les droits du candidat à subir les épreuves dans un climat empreint de calme et de sérénité.

 Dans une déclaration faite à l’AMI, le ministre a indiqué que les examens se déroulent dans de bonnes conditions par l’aide d’Allah et grâce à une série de mesures prises par le département conformément aux dispositions et délais stipulés par les textes réglementaires.

 Le ministre a ajouté que le BEPC est un diplôme important dans le cursus scolaire de l’élève car il couronne le 1er cycle de l’enseignement secondaire, soulignant que le diplôme du BEPC a connu cette année une amélioration à travers le nouveau décret l’organisant, par rapport à l’ancien décret qui remonte aux années 70 du siècle dernier. Le nouveau décret exige, a-t-il précisé, une deuxième correction de la feuille d’examen dans le souci de préserver tous les droits du candidat et fixe la moyenne d’admission de façon définitive en plus d’une série de mesures relatives aux candidats libres.

 le ministre a enfin exprimé sa satisfaction quant aux mesures appliquées de façon stricte par les superviseurs des examens notamment en ce qui concerne la vérification de l’identité du candidat, l’absence des téléphones des salles et la distribution des sujets d’examens à l’heure fixée.

 Durant ces visites, le ministre était accompagné par les walis des trois wilayas de Nouakchott et de plusieurs responsables du ministère de l’Éducation nationale.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés