Facebook
La garde nationale commémore son 106ème anniversaire   
31/05/2018

La Garde nationale a commémoré, mercredi, le 106ème anniversaire de sa création. L’évènement a donné lieu à des démonstrations militaires au niveau de l’état-major de la Garde nationale à Nouakchott et au niveau de ses groupements régionaux.



 Les festivités ont débuté par une cérémonie de levée des couleurs, sous la supervision du ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdalla, qui a, par la suite, passé revue, en compagnie du Chef d’état-major de la Garde nationale, Général de Brigade Mesgharou Ould Sidi, des unités venues rendre les honneurs et saluer les officiers supérieurs et des responsables du ministère.

 S’exprimant pour l’occasion, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a souligné que cet évènement à une dimension historique de très grande portée, car l’histoire de la Garde nationale est indissociable de celle de l’État mauritanien.

 Il a rappelé que ce corps, créé le 30 mai 1912, joue un rôle pionnier dans la défense du pays, la préservation de la sécurité du citoyen, de ses biens ainsi que les fondamentaux et valeurs sacrés de la nation.

 Évoquant la mission du corps, le ministre a précisé que la Garde nationale constitue la plus ancienne force armée et sécuritaire ayant accompagné la naissance du pays, surtout ses premiers pas sur la voie de la reprise de sa souveraineté nationale, à engager sa construction et à jeter les base des fondements de L’État de droit.

’’Présent sur tout le territoire national, le corps joue aujourd’hui un rôle indispensable dans notre système sécuritaire, surtout au plan de la lutte contre le crime organisé et le terrorisme. Il exécute des services publics, assure la sécurité des personnes et des biens et traduit l’autorité de L’État avec compétence, professionnalisme et dévouement. Le gouvernement, soucieux de préserver la sécurité du citoyen et de créer un environnement favorable au développement durable, a renforcé les capacités des forces armées et de sécurité’’, a conclu le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation.

 Auparavant, le Chef d’État-major a passé revue le rôle pionnier du corps et son passé glorieux dans l’accompagnement des développements et transformations qu’a connus le pays tout au long de son histoire politique.

 Il a ajouté que le secteur de la garde s’acquitte de son devoir avec vaillance et compétence, même s’il a dû payer pour cela un lourd tribut, notamment au prix de la vie de certains de ses éléments tombés sur le champ d’honneur en défendant l’ intégrité territoriale du pays.

 Le Général de Brigade Mesgharou Ould Sidi a affirmé que la garde restera au service de l’Etat et veillera continuellement à la performance des unités d’intervention pour qu’elles demeurent aptes à relever les défis sécuritaires qu’affronte le pays dans un environnement en pleine mutation et dans un contexte marqué par une mondialisation accélérée.

 La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la justice, de la défense nationale et le chef d’état- major adjoint des armées et plusieurs autres personnalités de L’État.


AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés