Facebook
Une jeune femme sénégalaise portée disparue   
31/05/2018

Une jeune femme de nationalité sénégalaise, Fatou Hanne, la vingtaine, est portée disparue depuis le mercredi 30 Mai à 14heures au quartier du Centre Emetteur. Selon ses parents qui s’inquiètent de son sort, sa patronne l’avait envoyée à la boutique. Quelque temps après, ...



... elle n’est pas revenue ni fait signe de vie quelque part. Toujours selon ses proches, sa patronne avait attendu jusqu’aux environs de 17heures sans nouvelle. Elle a contacté les parents de la jeune femme pour les informer de la disparition de sa femme de ménage. Ces derniers ont tenté de la joindre au téléphone, sans succès. Le téléphone sonne mais aucune réponse de Fatou Hanne. La police a été mise à ses trousses et aurait, d’après ses recherches, localisé la jeune femme dans les environs de la CASE. Mais toujours, elle reste introuvable. Les inquiétudes augmentent. Les parents et la patronne pensent qu’elle a été enlevée par une personne inconnue pour un motif inconnu. Car, Fatou Hanne, née le 22/01/1992 à Mbane, un village du Walo Sénégal, dans le département de Dagana, connaitrait bien la ville de Nouakchott où elle a longtemps séjourné et travaillé sans problème. Un appel a été lancé dans l’espoir de trouver saine et sauve, cette jeune femme qui, vraisemblablement, jouit également de ses facultés mentales et n’a jamais eu un comportement du genre.

I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés