Facebook
L’OMC salue les réformes courageuses engagées par la Mauritanie pour améliorer la Gouvernance publique   
30/05/2018

La politique commerciale de la Mauritanie a été examinée mardi par l’organe d’examen des politiques commerciales de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).



 La séance d’examen s’est ouverte avec une déclaration de Mme Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, ministre du Commerce, de l’industrie et du Tourisme dans laquelle ont été mises en exergue les reformes conduites par le Gouvernement mauritanien pour l’amélioration continue de la gouvernance publique ainsi que le bilan dans ce domaine.

 Après une analyse détaillée des performances multidimensionnelles réalisées par le gouvernement, les membres de l’OMC ont félicité notre pays et salué les reformes macroéconomiques engagées durant la dernière décennie, lesquelles ont permis le retour à une croissance économique soutenue, la réalisation de plusieurs infrastructures et une amélioration substantielle du niveau de vie des populations.

 Les intervenants se sont également réjouis des efforts constants du Gouvernement en matière de transparence économique et financière, d’amélioration du climat des affaires et de des initiatives prises en faveur de la facilitation des échanges ainsi que de la levée des restrictions aux échanges commerciaux.

 L’examen se poursuivra le jeudi 31 mai avec les réponses de la délégation mauritanienne aux questions soulevées.

 La délégation comprenait notre ambassadeur à Genève et des hauts fonctionnaires du ministère du Commerce et de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM).


AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés