Facebook
Ouverture d’un atelier sur le processus d’actualisation de la SNPE   
23/05/2018

Les travaux d’un atelier de lancement du processus d’actualisation de la stratégie nationale de protection de l’enfance (SNPE) organisé par le ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, en collaboration avec l’UNICEF et l’ONG Save The ...



 ... Children, ont démarré, mardi à Nouakchott.

Cette rencontre d’une journée vise à examiner avec l’ensemble des acteurs intervenant dans le cadre de la protection de l’enfance les meilleurs moyens de la relance de la stratégie nationale de protection de l’enfance et de sa mettre en œuvre.

Dans un mot prononcé à l’ouverture de l’atelier, la ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, Mme Maimouna Mint Mohamed Taghi, a indiqué que l’éducation des enfants et la protection de leurs droits est un pilier fondamental du programme social du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Elle a ajouté que la Mauritanie a adopté diverses conventions et chartes internationales relatives aux droits des enfants comme elle a œuvré au développement de son arsenal juridique national pour l’adapter aux problématiques liées aux droits de l’enfant, indiquant que son département a élaboré en 2009, en collaboration avec l’UNICEF, une stratégie nationale de protection de l’enfance se basant sur une approche globale et intégrée à la cherche de solutions efficaces aux problèmes liés à la protection de l’enfance et l’amélioration de la situation des enfants en tenant compte des moyens disponibles et de la particularité socio-culturelle nationale.

Auparavant, M. Hans-Christian Beaumond, chef de coopération de la délégation de l’Union européenne, a indiqué que les efforts du ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille ont permis l’élaboration de la stratégie nationale de protection de l’enfance malgré les diverses difficultés de mise en œuvre, notamment le besoin d’articuler la SNPE autour d’un mécanisme de pilotage et d’un système de protection inclusif et efficient.

Il a ajouté que la SNPE prend toute son importance avec la création du conseil national de l’enfance.

Pour sa part, le représentant de l’UNICEF en Mauritanie, M. Hervé Péries, a déclaré que les actions menées à ce jour en collaboration avec tous les acteurs clés impliqués dans la mise en œuvre de la stratégie nationale pour la protection de l’enfant en cours d’actualisation, ont abouti à des résultats encourageants.

Néanmoins, il a souligné qu’en ce domaine beaucoup reste à faire et que la mise en œuvre de la SNPE actualisée va nécessiter une allocation de ressources financières suffisantes et le renforcement du nombre de travailleurs sociaux, notamment au niveau du ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille.

Il a enfin assuré que son institution ne ménagera aucun effort pour accompagner le gouvernement dans ce processus d’actualisation et dans la mise en œuvre de la SNPE.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du ministre de la justice, du conseiller du premier ministre et président du conseil national de l’enfance et du wali de Nouakchott ouest.


 





AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés