Facebook
Les Mourabitounes visitent les activités de l’UNICEF à Arafat   
28/03/2018

Ce Lundi 26 Mars, la sélection nationale de Football a effectué une visite des activités de l’UNICEF en Mauritanie. Un évènement qui marque le deuxième anniversaire du partenariat entre la Fédération de Football de la République Islamique de Mauritanie (FFRIM) et le ...



 ... Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), signé en mars 2016.

L’UNICEF et la FFRIM ont convenu, à travers ce protocole d’accord, de plaider conjointement pour placer les droits et le bien-être des enfants au cœur des priorités du pays. Dans ce cadre, l’équipe nationale de Football de Mauritanie, s’implique fortement et gracieusement dans une série d’activités visant  à sensibiliser le grand public sur les thématiques de l’éducation, de l’eau, de la santé, de la nutrition et de la protection des enfants. Cette alliance est d’une grande utilité sociale et permet de mettre en lumière les enjeux à relever ensemble en matière de survie, de développement, de protection et de participation des enfants, tout en assurant la promotion des valeurs de respect, de rigueur dans l’effort, de dépassement de soi et d’altruisme qui sont les piliers de tout sport.

Ainsi, une visite du centre de récupération et d’éducation nutritionnelle intensif (CRENI) de l’hôpital de l’amitié d’Arafat, a eu lieu. Ce CRENI, soutenu par l’UNICEF à travers des formations continues du personnel et la fourniture d’intrants nutritionnels, est la référence en termes de traitement de la malnutrition aiguë sévère entrainant des complications médicales. Le personnel du centre a pu exposer aux joueurs de l’équipe nationale les modalités de prise en charge de la malnutrition aiguë avec complication : la phase de stabilisation qui permet le maintien en vie de l’enfant, puis  la poursuite du  traitement jusqu’à la guérison finale. 

Les joueurs de l’équipe nationale ont également pu visiter le centre de la petite enfance d’Arafat - qui accueille 90 enfants entre 3 et 5 ans - où ils ont pu interagir avec les enfants et remettre des ballons dédicacés par l’ensemble de l’équipe. Ce centre, géré par le MASEF et soutenu par l’UNICEF  à travers  la formation des enseignants, le suivi pédagogique et la fourniture d’intrants, a comme objectif d’accompagner les jeunes enfants dans leur croissance et développement et de les préparer en vue  de leur inscription à l’école primaire. La structure est rattachée au Centre de Formation de la Petite Enfance (CFPE) qui assure la formation des monitrices de la petite enfance en Mauritanie. L’Unicef a appuyé la mise en application d’un module Nutrition-Hygiène au profit des monitrices-élèves à travers l’équipement de ce jardin en matériels appropriés, en mobilier scolaire et en équipement ludique.

« L’éducation préscolaire détermine fortement le succès scolaire et réduit drastiquement les probabilités d’abandonner précocement l’école.» rappelle M.Hervé Peries, représentant de l’UNICEF. Le prix Nobel d’Economie, M. Heckmann estime en effet que pour chaque dollar investi dans les programmes d’éducation préscolaire, l’on note un retour sur investissement de près de 17 dollars. Il s’agit de l’investissement le plus rentable parmi tous les cycles éducatifs. En Mauritanie, le taux de préscolarisation demeure  faible (12% contre une moyenne de la sous-région de 25%) et  les efforts pour créer un système d’éducation préscolaire – notamment au profit des enfants les plus vulnérables- restent une priorité dans l’agenda du Gouvernement, de l’UNICEF et des partenaires œuvrant dans le domaine de la Petite Enfance.

« Ces visites nous permettent de réaliser l’ampleur des problématiques qui touchent les enfants de Mauritanie » a conclu Adama Ba, attaquant de la sélection nationale. «Il est du devoir de chacun d’entre nous de s’engager pour que chaque enfant puisse jouir de ses droits : notamment le droit à une alimentation de qualité et à l’éducation dès le plus jeune âge »

 

****************

L’UNICEF, un des principaux organismes d’aide humanitaire et de développement, travaille partout dans le monde en faveur des droits de chaque enfant. Les droits de l’enfant commencent avec un hébergement sûr, une bonne nutrition, la protection contre les catastrophes naturelles et les conflits et durent toute la vie : soins prénataux pour une naissance en bonne santé, eau propre et assainissement, soins de santé et éducation. L’UNICEF s’efforce depuis près de soixante-dix ans d’améliorer la vie des enfants et de leurs familles.

 

 Communique de presse conjoint

UNICEF Mauritanie - FFRIM


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés