Facebook
Revue à mi-parcours du projet d’appui aux réseaux de sécurité sociale   
07/03/2018

Les travaux de l’atelier sur la revue à mi-parcours du projet d’appui aux réseaux de sécurité sociale, organisé par le ministère de l’économie et des finances en collaboration avec la Banque mondiale, ont été ouverts mardi à Nouakchott.



Le projet vise à venir en aide aux familles pauvres touchées par les aléas, quel qu’en soit le type, qui affectent leur capacité économique.

Les participants à cette rencontre s’attachent à promouvoir davantage de concertation avec les différents partenaires, en vue d’identifier les groupes à soutenir et les activités urgentes à entreprendre à l’avenir.

Les participants suivront également des exposés sur les principaux acquis et les prévisions 2018/2020, au registre social en plus des deux programmes d’entraide et des réseaux de sécurité sociale pour faire face aux imprévus.

Le ministre de l’Economie et des Finances, M. Moctar Ould Diay, a rappelé dans son discours à cette occasion, la mise en place par le gouvernement d’une stratégie nationale de protection sociale, destinée à limiter la vulnérabilité des groupes défavorisés et à aider les habitants à faire face aux aléas.

« Le projet d’appui aux réseaux de sécurité sociale comprend dit-il, trois composantes, dont le registre social, chargé d’enregistrer et d’analyser les données relatives à 150 mille familles pauvres ; le programme de prise en charge qui bénéficie à 16 513 familles vulnérables au niveau de 4 Moughataas du pays, à savoir M’Bout, Kankossa, Selibaby et Ghabou et le programme de transfert de fonds, qui englobe cette année de nouvelles moughataas telles Barkéol, Ould Yenjé, Tintane, Kobeni, R’Kiz et Aleg ».

« 194.662.000 ouguiyas seront distribuées au profit de 1750 familles, dont 15.750.000 au titre du volet relatif aux mesures de productivité », a-t-il ajouté.

Il a rappelé par ailleurs les réalisations faites au cours de la phase pilote du programme, qui a permis de venir en aide à 1014 familles, tirées du registre social au niveau du Gorgol, en particulier dans les communes de Tarket Ehl Moulaye Ely, de Ndjajibi et Edebaye Ehl Guelaye, remerciant enfin les partenaires au développement, en particulier l’Unicef, le gouvernement britannique et l’AFD pour avoir accompagné le gouvernement mauritanien dans la réalisation de ses engagements visant à atteindre les objectifs escomptés du projet.

Prenant à son tour la parole, Mme Elen Codivel, responsable du projet à la Banque mondiale, a mis en exergue son importance, affirmant qu’il permettra de soutenir les catégories sociales vivant dans la précarité, soulignant l’opportunité offerte par cette rencontre pour échanger les points de vue sur les meilleurs voies et moyens à prendre pour renforcer les capacités du projet.

La cérémonie s’est déroulée en présence de la Commissaire à la Sécurité Alimentaire et du Directeur Général de l’Agence National Tadamoun.





AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés