Facebook
Lancement de la campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole   
21/02/2018

Le Professeur Kane Boubacar, ministre de la Santé, a donné mardi, à Arafat (au centre de  santé : tab-Italia), le coup d’envoi de la campagne nationale de vaccination contre la rougeole qui vise 1.657.321 enfants âgés de 9 mois à 14 ans.



La coordination du PEV (Programme Elargi de Vaccination) a mobilisé, pour cette présente campagne, 1.907.900 vaccins intégrés et 2.543 agents de santé.
Le 28 février 2018, depuis Magtalahjar, le vaccin combiné contenant le vaccin contre la rougeole et la rubéole (RR) sera introduit dans le programme de vaccination de routine et remplacera le vaccin contre la rougeole.
Cette campagne se prolongera sur toute l’étendue du territoire national jusqu’au 1er Mars 2018.
« Toutes les dispositions ont été prises pour assurer une intégration rapide et efficiente du  nouveau vaccin combiné contre la rougeole et la rubéole à l’activité du PEV de routine. Les vaccins ont déjà été acheminés à l’intérieur du pays… » assure le Dr M’Bareck Ould Houmeid, coordinateur du PEV.
 «En raison de sa capacité à réduire de 85% la rougeole et de 95% la rougeole allemande, ce vaccin a été introduit au Programme Elargi de Vaccination, afin d’augmenter le taux de couverture vaccinale à 90% », a-t-il affirmé.

Pour le succès de cette campagne, les parents d’enfants, la société civile et les  médias ont été mobilisés.
Notons que le gouvernement est épaulé dans cette campagne par des partenaires comme l’OMS, l’Unicef et la Globale Alliance pour les Vaccins et l’Immunisation (GAVI).

Nous y reviendrons.



BOUDAHY


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés