Facebook
3ème édition du festival de Nouakchott de la poésie arabe   
17/02/2018

Les manifestations de la 3ème édition du festival de Nouakchott de la poésie arabe, organisée par la maison de la poésie mauritanienne et le soutien de l’Emirat Charigha des Emirats Arabes Unis (EAU), ont été lancées jeudi dans la capitale, avec, comme point de départ, la ...



 ... présentation d’un reportage photos sur les précédentes éditions, des lectures poétiques et la distinction des acteurs qui ont présenté des poèmes à la cérémonie d’ouverture.

Le directeur de la maison de la poésie à Nouakchott, M. Abdallahi Seyid, également le vice-doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines à l’Université ’’El Asriya’’ de Nouakchott, a inscrit le lancement de cet événement culturel de 3 jours, dans le cadre de l’initiative généreuse de Son Altesse Cheikh Dr Sultan Ben Mohamed Al Qasimi, membre du Conseil suprême de l’Union, le gouverneur de Charigha, afin de jeter les bases des maisons de la poésie arabe, pour servir cette haute culture.

Il a rappelé également l’attention accordée par Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz à la promotion de la culture arabe dans le pays, de façon générale et de la poésie et de la littérature en particulier, notamment à travers son parrainage de nombreuses activités culturelles, littéraires et poétiques.

Il a remercié enfin, le cercle culturel de Charigha pour le soutien constant apporté à la maison de la poésie à Nouakchott.

Prenant à son tour la parole, le Directeur des affaires culturelles du ministère de la Culture à Charigha, aux EAU, a qualifié le festival de projet unique dans l’histoire arabe contemporaine, destiné à préserver la langue et l’identité ainsi qu’à ouvrir les portes de la littérature et de la poésie, pour servir la fraternité et les liens entre les peuples arabes.

« La présence de la délégation de Charigha à ce festival, s’inscrit dans le cadre de célébration de la poésie, des poètes et de la langue ainsi que dans le soutien des lettres et de la consolidation de l’identité arabe et islamique », a-t-il ajouté.

Le festival s’est déroulé sous le patronage du cercle de la culture à l’Emirat de Charigha et en présence de pionniers de la poésie, de la culture et de la littérature.







AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés