Facebook
Démarrage à Nouakchott des journées de concertation public-privé   
14/02/2018

Les travaux d’une rencontre de concertation entre les secteurs public et privé, organisée par l’Union nationale du Patronat Mauritanien, ont débuté mardi au palais des congrès à Nouakchott, sous le haut patronage du Président de la République, Son Excellence Monsieur ...



 ... Mohamed Ould Abdel Aziz.

 Les participants à cette rencontre sont repartis en quatre ateliers principaux, dont le premier discutera du climat des affaires en Mauritanie, le deuxième portera sur les secteurs des ressources halieutiques, agricoles et pastorales, tandis que le troisième atelier portera sur les secteurs de l’industrie, des mines, des bâtiments et des travaux publics, du commerce, des laboratoires et des pâtisseries et le quatrième atelier est concerné par les secteurs des services, des institutions financières, du tourisme et des transports.

 Supervisant le démarrage de cette rencontre, le Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine, a souligné l’importance du partenariat entre les deux secteurs afin de fournir le meilleur climat pour l’investissement privé et d’améliorer les différents niveaux de ce partenariat.

 Il a par la suite précisé que l’organisation de cet événement entre dans le cadre d’une nouvelle dynamique de développement inscrite dans la stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée adoptée par notre pays comme moyen de parvenir à une croissance forte, durable et globale pour éradiquer l’extrême pauvreté et réduire la pauvreté conformément aux objectifs du développement durable.

 Voici l’intégralité du discours du Premier ministre :

« Messieurs les ministres,

 Monsieur le président de l’Union nationale du Patronat de Mauritanie,

 Messieurs les membres de l’Union nationale du Patronat de Mauritanie,

 Excellences représentants du corps diplomatique, des organisations internationales et des partenaires au développement,

 Chers participants,

 Mesdames et Messieurs,

 J’ai l’honneur de superviser l’ouverture des journées de concertation public-privé, organisées par l’Union nationale du Patronat de Mauritanie sous le thème «Pour un avenir meilleur».

Permettez-moi, Monsieur le Président, de commencer par vous féliciter pour la confiance placée en vous par les employeurs mauritaniens en vous vous désignant à la tête de cette honorable union et saluer tous les participants à cet événement important qui constitue pour nous un cadre idéal pour un dialogue constructif autour des grands défis économiques.

 Mesdames et Messieurs,

 La tenue de cette journée, sous le haut patronage de Son Excellence le Président de la République, reflète la ferme volonté de notre pays de créer le meilleur climat pour l’investissement privé et de renforcer le partenariat public-privé.

 Cet événement entre dans le cadre d’une nouvelle dynamique de développement inscrite dans la stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée adoptée par notre pays comme moyen de parvenir à une croissance forte, durable et globale pour éradiquer l’extrême pauvreté et réduire la pauvreté conformément aux objectifs du développement durable.

 Et étant donné que le secteur privé occupe une place de choix dans cette stratégie comme moteur principal de la croissance, les efforts du gouvernement ont mis l’accent sur la mise en place des conditions nécessaires permettant au secteur de s’acquitter convenablement de son rôle.

 Nous enregistrons dans ce sens l’amélioration du classement de notre pays sur l’indice mondial du climat des affaires en seulement trois ans, en gagnant 26 places, dont 10 en 2017 seulement, la ratification du Code des droits réels, l’activation de la feuille de route pour améliorer le climat des affaires et la mise en place d’un mécanisme pour la création d’entreprises en conformité avec les normes internationales.

 En outre, des travaux ont été réalisés pour améliorer le traitement des demandes d’accréditation dans les systèmes préférentiels du code des investissements et pour ratifier la loi sur le partenariat public-privé et ses textes d’application.

 C’est dans cette optique que s’inscrivent les efforts considérables du gouvernement pour développer l’infrastructure économique de base par la construction d’un vaste réseau routier moderne, la construction et la réhabilitation des ports et des aéroports et l’achèvement de projets structurants dans les domaines de l’eau, de l’électricité et des communications.

 Cependant, les efforts continus du gouvernement dans tous ces domaines ne porteront leurs fruits que si on met en place un partenariat solide et efficace entre l’État et le secteur privé pouvant préserver les intérêts de toutes les parties et susceptible d’être profitable à tous.

 Mesdames et Messieurs,

 Le riche programme que vous avez préparé pour cette journée de concertation traduit clairement votre profonde compréhension de ce qui vous attend en tant qu’investisseurs nationaux désireux de profiter de toutes les opportunités de développement pour créer plus de richesse et d’emplois.

 Dans ce contexte, je peux vous assurer que le gouvernement s’engage à travailler avec vous, de manière transparente et objective, pour identifier les obstacles et les solutions les plus efficaces pour les surmonter, en tenant compte de la nature des obstacles et des possibilités de les résoudre.

 Enfin, je déclare ouverte la journée de concertation public-privé, tout en souhaitant à ses travaux plein succès.

 Je vous remercie »

Auparavant, le président de l’Union du patronat mauritanien, M. Mohamed Zine El Abidine Ould Cheikh Ahmed, a souligné que la présence du Premier ministre pour superviser le démarrage de ces journées de concertation public-privé, sous le Haut Patronage de Son Excellence le Président de la République, reflète l’attention toute particulière qu’accorde le gouvernement au secteur privé national, exprimant la gratitude de l’Union à cet accompagnement apprécié.

 Il a par la suite ajouté que l’atmosphère de sécurité, de stabilité et de paix sociale que connait le pays ainsi que l’énorme potentiel de la Mauritanie sont autant de facteurs qui montrent l’avenir prometteur du pays et constituent une réelle opportunité d’investir nos énergies et nos capacités de manière intégrée au service du pays et du citoyen, a-t-il précisé.

 Il a expliqué que ces journées s’inscrivent dans le cadre des efforts menés par l’Union nationale du patronat de Mauritanien pour redynamiser ses organes afin de s’acquitter pleinement de son rôle de partenaire actif et responsable des pouvoirs publics et des acteurs sociaux, d’attirer les investissements dans le pays et d’assumer ses responsabilités vis-à-vis du pays, du citoyen et de ses membres.

 Il a souligné l’engagement du secteur privé à contribuer patriotiquement et efficacement à la marche triomphale de notre patrie et à jouer son rôle de levier pour le développement économique et social du pays, réitérant son engagement à s’acquitter de ses devoirs professionnels et fiscaux et de ses responsabilités sociales envers son pays et ses citoyens, en matière d’emplois et de formation.

 Il a enfin indiqué que le démarrage de ces journées est l’aboutissement d’une série d’événements et une occasion de remercier le gouvernement pour sa réponse favorable aux doléances des associations et à leurs préoccupations.

 Le démarrage de cette rencontre a eu lieu en présence de plusieurs membres du gouvernement, de représentants du corps diplomatique dans notre pays et d’autres personnalités.





AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés