Facebook
Nouakchott: 11ème congrès de la Société Mauritanienne de Pédiatrie   
10/02/2018

Les travaux du 11ème congrès de la Société Mauritanienne de Pédiatrie ont débuté vendredi à Nouakchott en présence de professeurs venant de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie, du Sénégal et de la France et de plusieurs acteurs dans le domaine de la santé. Le congrès abordera...



 ... des questions vitales liées aux troubles du comportement chez les enfants, la réadaptation néonatale, la surdité infantile, la vaccination et d’autres sujets discutés en fonction des développements scientifiques en plus de l’échange d’expertises et d’expériences dans ce domaine.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de la santé, Pr Kane Boubacar a souligné l’importance de ce congrès, qui est en parfaite harmonie avec la politique nationale de santé en 2020.

Il a par la suite ajouté que cette politique met l’accent sur la mortalité infantile et la réduction du taux de mortalité des enfants par la vaccination, la fourniture des soins aux nouveau-nés et la création des conditions de santé nécessaires de la naissance jusqu’à l’âge de cinq ans.

De son côté, le président de la Société mauritanienne de pédiatrie, Professeur Isselmou Ould Khlive, a indiqué que la tenue de ce congrès annuel s’inscrit dans le cadre des activités de recherche scientifique menées par son association en coopération avec ses homologues d’autres organismes afin d’élever les études médicales spécialisées dans le domaine de la santé infantile en Mauritanie en parallèle avec les efforts importants menés par les pouvoirs publics pour améliorer le niveau de services médicaux offerts aux citoyens et fournir une recherche scientifique sérieuse, louant le rôle des partenaires dans ce domaine.

La cérémonie s’est déroulée en présence du représentant de l’OMS







AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés