Facebook
Dakar et Nouakchott invités à résoudre pacifiquement leurs contentieux   
30/01/2018

La Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH) a invité mardi les autorités du Sénégal et de la Mauritanie à travailler à "une résolution pacifique" de contentieux pouvant naître de l’exploitation de richesses communes aux deux pays voisins.



Dans un communiqué transmis à l’APS, la LSDH dit regretter "les événements malheureux enregistrés ces dernières heures entre le Sénégal et la Mauritanie’’, en allusion à la mort d’un pêcheur saint-louisien tué par des garde-côtes mauritaniens.
 
La LSDH "regrette surtout l’usage d’armes à feu contre des pêcheurs sénégalais ayant entrainé une mort d’homme de plus et les réactions de représailles enregistrés contre des citoyens mauritaniens dans la ville de Saint-Louis’’, la capitale nord du Sénégal, frontalière de la Mauritanie.
 
Elle rappelle, dans son communiqué, "les liens historiques et séculaires entre les deux pays condamnés à vivre ensemble dans la paix et la concorde".
 
La Ligue sénégalaise des droits humains appelle enfin les autorités politiques respectives à "régler définitivement la question des accords de pêche dont l’absence de mise en œuvre depuis quelques années est une source de conflit", selon le texte.
 
Des pêcheurs de Guet-Ndar, jeunes pour la plupart, ont manifesté lundi dans les rues de la ville de Saint-Louis, pour protester contre la mort d’un des leurs tué par balle par des garde-côtes mauritaniens.
 
La victime a été tuée samedi alors qu’elle se trouvait à bord d’une pirogue en compagnie d’autres pêcheurs sénégalais.
 
Venu à Saint-Louis pour s’enquérir de la situation, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a annoncé que l’Etat avait pris toutes mesures nécessaires pour la protection des pêcheurs, avec l’envoi d’une patrouille de surveillance et de protection.
 
Le chef de l’Etat s’est aussi ému de la mort de ce pêcheur de Guet Ndar et réitéré "la ferme volonté de l’Etat du Sénégal de prendre des dispositions pour que ce genre de situation ne se reproduise plus", selon le ministre-conseiller en charge de la communication de la présidence sénégalaise.
 
Macky Sall qui s’est exprimé lundi face aux Sénégalais d’Addis-Abeba (Ethiopie), "en a parlé avec son homologue mauritanien", en marge d’un sommet de l’Union africaine, a précisé El Hadj Hamidou Kassé sur son compte twitter.



(APS)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés