Facebook
Mauritanie : l’ordre des notaires organisera bientôt un symposium sur la sécurité juridique en matière foncière   
17/01/2018

Les 28 et 29 mars prochains se tiendra à Nouakchott, la capitale mauritanienne, un symposium sur le thème «Sécurité juridique en matière foncière en ville et en milieu agropastoral». Organisé par l’Ordre des Notaires de Mauritanie, il a pour but de contribuer au ...



 ... renforcement de la sécurisation du foncier tant agricole qu’urbain.

« Même en retirant complètement les secteurs spéciaux des mines et hydrocarbures du domaine foncier, celui-ci reste à la fois très vaste et très important en matière économique et sociale. Or l’état du droit mauritanien était largement obsolète, le texte essentiel restant le décret colonial du 26 juillet 1932 portant Réorganisation du régime foncier de la propriété foncière en AOF », rappelle le communiqué publié à cet effet par les organisateurs.

« La problématique foncière concerne, au-delà de l’économie et du droit, un très large champ socio-politique avec des implications essentielles pour l’aménagement et la mise en valeur du territoire national ou le maintien de la paix publique, sans compter la nécessaire prise en compte d’éléments de technologie de plus en plus incontournables », poursuit le communiqué qui conclut que « c’est en tenant compte de cette complexité et de cette importance que le Notariat mauritanien a décidé de contribuer à l’effectivité des réformes initiées par le gouvernement à travers le Code Mauritanien des Droits Réels, en lançant un premier travail d’ampleur, à la fois pratique et scientifique, sous la forme d’un symposium pluridisciplinaire international ».




 
(Agence Ecofin)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés