TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Mauritanie: la sécurité est de retour, le tourisme aussi   
12/01/2018

Longtemps secoué par les groupes rebelles et dominé par l’insécurité, le Sahara renoue avec ses touristes. Les amoureux du paysage ou de la nature notamment les Français ont repris le chemin du Sahara mauritanien après la suspension des voyages en 2011.



En effet, l’insécurité grandissante et le meurtre de quatre citoyens Français en 2007, ont marqué l’arrêt du tourisme et ralenti l’économie du pays. Bien que le ministère français des affaires étrangères "déconseille sauf raison impérative" cette région, ce avertissent renforce déjà les touristes pour une aventure sereine.
Pour ce mois de janvier, rapporte l’AFP, près de 1000 personnes se sont inscrites à des circuits de tour-opérateurs français. "Depuis tout petit, je suis fasciné par le mythe des grandes caravanes", confie Guillaume Jordan, 44 ans, venu randonner dans les immensités dunaires de l’erg Ouarane.

Le gouvernement mauritanien a fait des efforts en matière de sécurité ces dernières années. L’année 2018 s’annonce donc comme une année où le tourisme met sa contribution à l’édification de la paix.

Le directeur d’une agence de voyage déclare que "2017-2018 est une saison test" pour l’accueil des Français. Pour sa part, le directeur de Point-Afrique (Agence de voyage français en Mauritanie) estime que : "Le tourisme n’est qu’un outil pour la paix. La force militaire ne résoudra jamais les problèmes à elle seule".


africatopsuccess


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés