Facebook
Gestion des stades: l'état du complexe Mohammed V inquiète avant le CHAN   
11/01/2018

Le complexe Mohammed V accueille le match d’ouverture du CHAN 2018. Le Maroc affrontera la Mauritanie ce samedi à Casablanca, et le stade de la ville inquiète toujours les organisateurs. Des rumeurs circulent autour des retards dans les travaux de réaménagement, et ...



 ... l’annulation d’une visite pour la presse attise les soupçons.

Le Maroc et la Mauritanie ouvriront le bal pour le CHAN 2018, qui se déroule au royaume du 13 janvier au 4 février. Les deux équipes s’affronteront sur la pelouse du complexe Mohammed V, qui était fermé pour rénovation depuis déjà plus de deux mois. Sauf qu’à 3 jours du match d’ouverture, les inquiétudes courent toujours autour de l’état du complexe construit en 1955 et rénové depuis, à maintes reprises.

Alors qu’on avait toutes les raisons de croire que tout allait être au point pour le CHAN, après une longue fermeture, les organisateurs ont été surpris par des informations évoquant un retard dans travaux. Le week-end dernier, les poteaux d’éclairages ont été placés aux alentours du stade pour (enfin) s’aligner aux normes FIFA.

Les rumeurs ont pris de plus en plus d’ampleur, lorsque la visite prévue pour la presse cette semaine, a été annulée. Les médias découvriront donc le stade Mohammed V "nouvelle génération" en même temps que les supporters. Du côté des responsables, Casa Events préfère garder le silence.

Une position très certainement liée à la passation de pouvoir qui aurait lieu en ce moment. Selon nos informations, la Société nationale de réalisation et de gestion des stades (SONARGES) devrait prendre en charge le complexe Mohammed V, à l’image de celui de Marrakech, Tanger et Agadir. Mais pour le moment rien ne va changer, au moins jusqu’à l’après le CHAN.


le360.ma


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés