TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Une centaine de migrants disparus en Méditerranée   
10/01/2018

Des rescapés d’une embarcation qui a coulé mardi font état d’une centaine de personnes disparues et sans doute noyées au large des côtes libyennes. Entre quatre-vingt-dix et cent migrants sont portés disparus en ...



 ... Méditerranée dans le naufrage de leur embarcation de fortune au large de la Libye, a fait savoir mardi 9 janvier la marine libyenne, se fondant sur le récit de survivants.
L’embarcation, un canot pneumatique, transportait plus d’une centaine de personnes, mais seules dix-sept d’entre elles, dont des femmes et des enfants, ont pu être secourues, a déclaré le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine. Les survivants sont restés plusieurs heures accrochés à des bouts du canot jusqu’à l’arrivée des secours.

Le naufrage a eu lieu au large de la ville d’al-Khoms, à une centaine de kilomètres à l’est de la capitale libyenne, a précisé M. Kacem.

La marine libyenne a ajouté avoir secouru 267 autres migrants de diverses nationalités africaines qui étaient à bord de deux embarcations en détresse au large de la ville de Zawiya, à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Tripoli.


Conditions météorologiques compliquées
M. Kacem déplore le manque de moyens qui a compliqué les opérations de sauvetage déjà rendues difficiles par le mauvais temps .

Durant le week-end dernier, dix migrants avaient péri et plus d’une cinquantaine d’autres, parmi lesquels de jeunes enfants, avaient disparu au large de la Libye, selon un bilan recueilli par plusieurs organismes auprès de survivants.

En 2017, au moins 3 116 migrants sont morts ou disparus en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe, dont 2 833 au large de la Libye, selon un relevé de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Depuis l’été, les tentatives de traversée sont en forte baisse en raison des efforts fournis par l’Italie pour empêcher les migrants de prendre la mer à la suite d’accords avec les autorités et des milices libyennes.


 


Le Monde.fr avec AFP


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés