Facebook
Le pilote albigeois repart sur l'Africa Eco race   
29/12/2017

L’appel des sables a été plus fort que la grisaille ambiante. Thierry Picco, l’Albigeois, part aujourd’hui pour l’édition 2018 de l’Africa eco race. Il portera les couleurs de l’association 2 roues contre le cancer. Il ne compte presque plus ses participations à l’Africa Eco Race : ...



... à moto, sur un buggy ou dans un 4x4. Thierry Picco, ce cogérant d’une auto-école albigeoise, repart à l’aventure dans la rocaille marocaine et les grandes dunes de Mauritanie. L’an dernier, il avait mené le Toyota à bon port avec Francis Méric, le Lotois. Celui-ci, pour des raisons médicales, ne tentera pas l’édition 2018. Thierry Picco, pilote et copilote, aura pour partenaire « Coco », la compagne de Philippe Porcheron, du team Vealis de Bordeaux qui a engagé deux gros buggies dans la course. Le nouvel équipage, qui va courir dans la catégorie raid, assurera une partie de l’assistance rapide aux buggies. Une course dans la course mais sans classement.

Vendredi et samedi, il leur faudra se plier aux vérifications techniques en parc fermé à Monaco avant le départ officiel, dimanche, dès 9 heures, pour cinq étapes au Maroc, six autres en Mauritanie dont une étape marathon de deux jours sans assistance et une arrivée, le 14 janvier, sur les bords du lac rose à Dakar. Une dernière épreuve, toujours très attendue, après 6 500 km de rallye auquel participent 200 concurrents en compétition et 300 autres pilotes et copilotes en assistance. Une véritable armada engagée dans la même aventure.

Thierry Picco n’a pas encore eu la possibilité de faire connaissance avec le Toyota 100 et Coco, sa partenaire. Ils sympathiseront tous dans les sables, au gré des étapes, sachant que l’Albigeois fait figure de baroudeur expérimenté et qu’il connaît le coin, presque comme sa poche.

 Ses partenaires lui ont renouvelé leur soutien pour son association, deux-roues contre le cancer pour laquelle il collecte patiemment des fonds pour l’accompagnement aux malades et la recherche. Plus de 5 000 € ont été remis en 5 ans à la Ligue contre le cancer du Tarn. Prochain don, après le rallye, le 30 mars 2018 à Albi.


Rallye et environnement durable
Le rallye Africa Eco Race se veut soucieux de l’environnement des pays traversés. Certains pilotes aussi puisqu’on trouvera des modèles hybrides électriques dans la course. Le rallye évite de traverser les parcs nationaux et zones protégées. Il participe, comme chaque année, à la plantation de milliers d’eucalyptus dans la capitale mauritanienne de Nouakchott. Et les huiles de vidange des véhicules sont récupérées pour être recyclées en France.


ladepeche.fr


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés