TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Le déploiement de la force G5 Sahel 'n'est pas un sujet d'argent, mais de rapidité opérationnelle' (Macron)   
24/12/2017

Emmanuel Macron a souligné à Niamey que la mise en place de la force G5-Sahel (Mali, Tchad, Burkina Faso, Niger, Mauritanie) soutenue par la France, était surtout un problème opérationnel: "Ce n’est pas un sujet d’argent, c’est un sujet de rapidité opérationnelle."



"Le cœur de ce que nous avons besoin, c’est de clarifier les règles de commandement et les éléments opérationnels sur le terrain (...) ce sont les relations bilatérales, les éléments de mise à disposition des bataillons et des forces de chaque armée... et c’est s’assurer que le chef d’état major (...) puisse disposer des forces qui correspondent aux engagements pris."

"Ce n’est aujourd’hui pour des raisons juridiques opérationnelles pas le cas", a souligné Macron, assurant toutefois être "tout à fait confiant dans notre capacité à la mettre en œuvre dans les prochaines semaines".

"Il y aura ensuite des opérations, qui seront conduites dès les premiers mois de 2018 en lien avec [l’opération française] Barkhane."

La force du G5 Sahel, composée de soldats de 5 pays, a effectué une première opération "exploratoire" en novembre et doit atteindre au moins 5.000 hommes d’ici au printemps 2018.

L’Europe va apporter 50 millions d’euros alors que le président Macron a rappelé que l’Arabie Saoudite allait contribuer à hauteur de 100 millions et les Emirats Arabes Unis de 30 millions.

Les groupes djihadistes, dispersés par l’intervention française Serval en 2013, ont retrouvé un nouveau souffle malgré la présence de 12.000 Casques bleus (Minusma) et de la force française Barkhane, qui compte 4.000 hommes dans la région.



tempsreel.nouvelobs.com (Avec AFP)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés