Facebook
Le soutien à la cause palestinienne constitue l'une des constantes de la politique étrangère mauritanienne (ministre)   
11/12/2017

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Dr Isselkou Ould Ahmed Izidbih, a condamné la décision des Etats-Unis de reconnaître Al-Quds comme capitale d’Israël et de transférer l’ambassade de Tel-Aviv à Al-Quds, soulignant que cette décision est en ...



... contradiction avec les résolutions du Conseil de sécurité, de l’Assemblée générale des Nations Unies et de toutes les conventions internationales relatives à la question palestinienne.

Le ministre a déclaré, dans un discours qu’il a prononcé, samedi au Caire, lors de la réunion extraordinaire du Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau ministériel pour discuter des répercussions de la décision américaine, que le soutien à la cause palestinienne constitue l’une des constantes de la politique étrangère de la République islamique de Mauritanie.

Voici l’intégralité de ce discours :

« Au Nom d’Allah, Tout Clément, Tout Miséricordieux

M. le Ministre des Affaires étrangères de la République de Djibouti, Président de la présente session du Conseil de la Ligue des États arabes au niveau ministériel,

Altesses et Excellences,

M. Ahmed Aboul Gheit, Secrétaire général de la Ligue arabe,

Cher auditoire,

Permettez-moi d’adresser mes remerciements au Royaume Hachémite de Jordanie et à l’Etat de Palestine pour leur initiative de convoquer cette session extraordinaire du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères pour discuter des graves répercussions de la décision des Etats-Unis de reconnaître Al-Quds comme capitale d’Israël et transférer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à la sainte ville d’Al-Quds.

Je voudrais ici exprimer l’appréciation de la Mauritanie pour les efforts intenses déployés par le Secrétariat général de Ligue arabe dans le cadre de la lutte contre cette décision injuste.

Altesses et Excellences,

Notre soutien à la cause palestinienne constitue l’une des constantes de la politique étrangère de la République islamique de Mauritanie, conformément aux hautes directives du président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz. C’est dans ce cadre que notre pays a vite exprimé sa condamnation ferme de la décision américaine qui est en parfaite contradiction avec les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et l’ensemble des traités internationaux en la matière.

Une telle résolution biaisée compliquerait la situation au Moyen-Orient, qui connaît de multiples foyers de tension, et saperait les efforts de la communauté internationale visant à trouver une solution juste et durable au problème palestinien, première cause des Arabes, des musulmans et des pacifistes de par le monde, en témoigne les discussions, hier, du Conseil de sécurité et les nombreuses manifestations à travers le monde.

La Mauritanie souligne ici l’extrême gravité d’une telle décision sur la sécurité et la paix mondiales.

Altesses et Excellences,

Les États-Unis, membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies et siège de l’Organisation des Nations Unies, devaient jouer un rôle de médiateur impartial dans le processus de paix entre Palestiniens et Israéliens, conformément à leurs responsabilités universelles et à la préservation des principes de droit, de justice, et de liberté.

Un pays influent comme les Etats Unis ne devait pas prendre une telle décision susceptible de verser l’huile sur le feu et promouvoir la culture de discorde et de conflits, ce qui est dans l’intérêt des extrémistes à travers le monde.

Vos Altesses et Excellences,

La République islamique de Mauritanie s’attend avec impatience à ce qu’il résulte de la présente rencontre la prise d’une position arabe ferme et solidaire pour faire face aux sérieuses répercussions de la récente décision américaine et des résolutions et mesures pratiques pour obtenir le soutien international pour la défense des droits légitimes du peuple palestinien à établir son État indépendant avec Al-Quds-Est comme capitale.

La République Islamique de Mauritanie s’engage à œuvrer pour la mise en œuvre effective de tout ce qui sera décidé au cours de la présente rencontre, conformément à ses positions fermes sur les causes arabes justes, au premier rang desquelles figure la question palestinienne.

Je vous remercie. »

La réunion du Conseil a eu lieu en présence de SEM Weddady Ould Sidi Haïba, ambassadeur de notre pays au Caire et Représentant permanent auprès auprès de la Ligue arabe, et de l’ambassadeur conseiller du ministre des Affaires étrangères, M. El Arby Ould Kh’Tour.







AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés