TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Démarrage d’un atelier sur les techniques de monitoring des droits de l'homme   
07/12/2017

Les travaux d’un atelier sur les techniques de monitoring des droits de l’homme ont débuté mercredi matin à l’Hôtel Mauricenter à Nouakchott. Les participants à cet atelier, organisé par la commission nationale aux droits de l’homme (CNDH) en collaboration avec le ...



 ... bureau du haut-commissariat aux droits de l’homme (UNHCR) en Mauritanie, suivront, deux jours durant, des exposés sur le renforcement des techniques de monitoring des droits de l’homme présentés par des experts de la CNDH et de l’UNHCR.

 S’exprimant à cette occasion, la présidente de la CNDH a remercié le Bureau de l’UNHCRpour sacontribution à l’organisation de cet atelier au profit des responsables des antennes de la CNDH et avec la participation des différents acteurs locaux actifs dans ce domaine.

 Elle a par la suite ajouté que la sélection des participants était basée sur le sérieux et la compétence, indiquant qu’il y ades militantes qui se sont distinguées dans leurs wilayas.

 Elle a enfin souligné que la CNDHdispose désormais de 12 antennes dans les différentes wilayas, précisant qu’il y avait seulement quatre dans les wilayas de Dakhlet Nouadhibou, de l’Assaba, du Gorgolet du Brakna.

 Pour sa part, le représentant du bureau del’UNHCR, M. EkkhardStrauss, a souligné que cet atelier est le fruit de la coopération constructive entre l’UNHCRet la CNDH, indiquant que cette rencontrepermettra derenforcer les capacités des participants dans le domaine du monitoring et de l’analyse des données relatives aux droits de l’homme.




AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés