TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Nouakchott: 4ème conférence des ministres africains chargés de l’enregistrement des faits d’état civil   
05/12/2017

Les travaux de la commission des experts préparatoire de la 4ème conférence des ministres africains chargés de l’enregistrement des faits d’état civil, prévus les 7 et 8 décembre courant, ont été ouverts lundi à Nouakchott. La conférence porte principalement sur des ...



 ... échanges des Etats membres de leur expérience dans le domaine de l’état civil.

 Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Ould-Abdallah, a mis en exergue, dans son discours prononcé à cette occasion, l’importance de cette rencontre, relative aux statistiques vitales tirées des registres d’état civil, soulignant leurs grandes retombées positives sur le développement et la promotion de la bonne gouvernance des Etats membres.

« Ces informations statistiques fournissent aux parties concernées, les données réactualisées sur la situation du citoyen et sur le flux des étrangers résidents et de passage, au cours d’une période précise », a-t-il dit, mettant en exergue, le grand intérêt accordé par Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, à la modernisation et la sécurisation du registre de la population et des pièces d’état civil.

 Il a souligné par ailleurs l’importance des données statistiques et leur profond impact sur le processus de développement économique et social sur le continent « en leur qualité de pierre angulaire de l’amélioration des conditions de vie des populations des Etats membres et des progrès à réaliser pour emboiter le pas aux pays développés », a-t-il dit.

 Le directeur du secrétariat général de l’agence nationale du registre de la population et des titres sécurisés, M. Boide Ould Sghair, a qualifié le choix de notre pays pour accueillir cette 4ème conférence, de source de fierté, rappelant les efforts déployés par la Mauritanie et les Etats membres de la conférence pour surmonter les problèmes en la matière et assurer un éclatant succès de cette rencontre.

 Tous les hôtes de la conférence, qui se sont exprimés au nom de la Banque Africaine de Développement et du Centre africain des statistiques, relevant des Nations Unies et de l’Union Africaine, ont unanimement souligné l’importance de cette rencontre pour les États membres, saluant les pas franchis par la Mauritanie en peu de temps, en particulier dans le domaine de l’état civil.

 Ils ont exprimé enfin leurs remerciements au gouvernement mauritanien pour l’hospitalité généreuse et pour l’excellente organisation de cette conférence.

 La rencontre a été ouverte en présence du ministre de la santé, le Professeur Kane Boubacar et des secrétaires généraux des ministères de l’Intérieur et de la santé ainsi que du wali de Nouakchott Ouest.






AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés