TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Un symposium pour commémorer le martyre Ould Moguéya   
21/11/2017

L’Association nationale pour la Commémoration des héroïsmes de la Résistance a organisé, hier soir à Nouakchott, un symposium pour commémorer le martyre du héros de la résistance, Ahmed Ould Ibrahim Ould Moguéya, dans une bataille menée par la résistance ...



... contre l’armée coloniale à Tichit.
 Le symposium comprenait une conférence sur la bravoure des héros de la résistance nationale en général, ainsi qu’un aperçu sur la vie du héros Ahmed Ould Moguéya, et son rôle de premier plan dans toutes les batailles auxquelles il a participé.
 Dans une allocution qu’il a prononcée pour la circonstance, le conseiller du ministre de la Culture et de l’Artisanat chargé du Patrimoine, M. Mohamed El Moctar Ould Sid Ahmed, a indiqué que "l’ère de la résistance constitue une partie intégrante de la mémoire nationale collective, rappelant que le président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a appelé à la réécriture de l’histoire de la résistance et à la révision de l’histoire du pays ".
 Il a souligné que l’intérêt du Président de la République pour la résistance s’est clairement manifesté à travers la pour les martyrs et le fait de baptiser l’une des principales avenues de la capitale Nouakchott ’’Avenue de la Résistance’’.
Il a également indiqué que le secteur de la culture et de l’Artisanat accorde une attention particulière à toutes les activités culturelles, notamment celles en relation avec la résistance, ce qui permettra sans nul doute de construire un avenir prospère fondé sur un passé glorieux.
 Pour sa part, Dr Saad Bouh Ould Mohamed El Moustapha, président de l’Association nationale pour la Commémoration des Héroïsmes de la Résistance, a souligné l’intérêt croissant et la grande attention portée à la résistance par Son Excellence le Président de la République, qui symbolise les sacrifices de notre résistance nationale, saluant la décision nationale d’embellir le drapeau national par deux traits rouges symbolisant les sacrifices de la résistance armée.
 Les participants ont écouté des interventions soulignant divers aspects de l’héroïsme de la résistance dans diverses régions du pays.






AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés