TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Signature d'une convention de partenariat entre la Mauritanie et la FAO   
02/11/2017

M. Moctar Ould Jiay, ministre de l’économie et des finances a signé mercredi dans son bureau à Nouakchott avec Dr Atman Mravili, représentant dans notre pays de l’Organisations des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) un programme de partenariat...



 ... entre la Mauritanie et cette organisation au terme duquel cette dernière apporte à notre pays un appui financier de l’ordre de 14 milliards d’ouguiya pour soutenir les secteur productifs en rapport avec la sécurité alimentaire en Mauritanie au cours de la période 2017 – 2021.

 Le ministre de l’économie et des finances a souligné dans un mot prononcé à cette occasion, que la signature de cette convention coïncide avec un vaste mouvement de développement dans le contexte de l’adoption de la stratégie de développement accéléré et de prospérité partagée (SCAPP) et avec le début de deux processus avec nos partenaires au développement dont le premier porte sur la conception du cadre de partenariat avec les institutions onusiennes et les organisations internationales opérant en Mauritanie dans la période 2018 – 2022 et le second sur l’élaboration d’une feuille de route pour réaliser la sécurité alimentaire globale aux horizons 2030.

 Il a ajouté que la convention traduit également les relations privilégiées existant entre notre pays et la FAO et représente un pas important sur la voie de la réalisation de l’objectif 2 du développement durable tendant à éradiquer la faim, à assurer la sécurité alimentaire, à améliorer la nutrition ainsi qu’à promouvoir l’agriculture durable.

 M. Moctar Ould Jiay a relevé que la convention s’inscrit dans le cadre d’un climat général marqué par la ferme volonté du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz de hisser notre pays au rang des pays avancés, volonté que traduit le gouvernement sous la supervision du Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine, qui veille à dynamiser les départements de l’agriculture, de la pêche maritime et des ressources animales pour leur permettre d’occuper leur place naturelle à savoir celle de locomotive essentielle de développement économique et social avant remercier la FAO pour son appui aux programmes de développement de notre pays.

 Prenant à son tour la parole, le Représentant Résident de la FAO en Mauritanie, Dr Atman Mravili, a exprimé sa satisfaction pour la signature de cet accord, qui constituera un document de référence entre le gouvernement mauritanien et son organisme, pour la période 2017-2021.

 Il a loué également le modèle de coopération exemplaire consolidé pendant des années, ayant permis à la FAO de mieux apprécier la nature productrice des habitants en Mauritanie et par conséquent de passer de l’approche du projet à celle du programme de partenariat.

 Le cadre programme pays tient compte des priorités nationales à travers son intégration profonde à la SCAPP, mais aussi, dans les diverses stratégies sectorielles mises en œuvre par les différents départements ministériels concernés, a-t-il dit, affirmant que le cadre précité repose sur trois priorités nationales, choisies par les deux parties.

 La première priorité se rapporte aux producteurs dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, qui sont des secteurs productifs, générant des opportunités d’emplois, en plus d’une valeur ajoutée globale et durable, a-t-il ajouté.

 La seconde vise la création d’un environnement institutionnel incitatif pour l’atteinte de la sécurité alimentaire, tandis que la troisième et la dernière, porte sur la gestion durable des ressources naturelles, afin d’assurer une économie durable et solide, dans un contexte marqué par les changements climatiques.

 Il a mis enfin en exergue, la solidité de la coopération fructueuse entre la FAO et le gouvernement mauritanien, affirmant qu’elle connaitra une impulsion, dans le cadre du programme pays, grâce à la participation et à l’engagement de tous et des progrès appréciables enregistrés dans la concrétisation de « notre objectif ultime », à savoir « l’éradication de la faim et de la malnutrition ».

La cérémonie de signature de cet accord, s’est déroulée en présence du ministre de l’environnement et du développement durable M. Amédi Camara et des secrétaires généraux des ministères de l’économie et des finances et des pêches et de l’économie maritime et du coordinateur du système des Nations Unies dans notre pays.






AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés