Facebook
Mali : la Minusma et l’Allemagne financent la rénovation de l’aéroport international de Gao   
20/10/2017

L’aéroport international de Gao-Korogoussou dans le nord du pays du Mali devrait bientôt être à nouveau opérationnel pour le trafic domestique et international, après plusieurs années d’inactivité. En effet, les travaux de rénovation de la piste principale de cet ...



 ... aéroport ont été lancés ce lundi 16 octobre dernier par le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali et Chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif.

Cette opération de rénovation l’aéroport international de Gao-Korogoussou sera financée par la MINUSMA et la République Fédérale d’Allemagne, à travers sa nouvelle contribution de 12 millions d’euros au Fonds Fiduciaire en Soutien à la Paix et la Sécurité au Mali.

Les travaux qui devraient s’étaler sur une durée de 10 mois et 15 jours, porteront sur le revêtement de la piste principale en deux couches d’enrobé (soit 2x5cm d’épaisseur) et sur 2600 mètres de long et 60 mètres de large.

Pour Mahamat Saleh Annadif, « ce projet de réhabilitation de la piste principale de l’aéroport permettra à la MINUSMA d’assurer le transport sécurisé des partenaires et de la population, le déploiement effectif de ses troupes et l’acheminement d’équipements vers ses camps les plus isolés au Nord du Mali. Ledit projet garantira la durabilité des appuis cruciaux et représente à long terme, un investissement conséquent pour le renforcement des capacités opérationnelles de l’Agence nationale de l’Aviation civiles du Mali (ANAC) ».

A noter que depuis le déclanchement de la crise au nord du Mali, l’aéroport international de Gao-Korogoussou était seulement utilisés par les hélicoptères et avions de transport militaires. Sa piste n’étant plus adaptée pour une utilisation pour des vols commerciaux.

Avant 2012, outre les liaisons domestiques maliennes, l’aéroport était utilisé, en saison, pour les vols de Point-Afrique, voyages opérés par Air Méditerranée.




 

(Agence Ecofin) -


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés