TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Nouakchott: Démarrage des travaux de la 7ème Ag du CAFE   
09/10/2017

La 7ème Assemblée générale du Consortium des Fonds pour l’Environnementaux (CAFE) s’est tenue, lundi à Nouakchott, sous la présidence de M. Amedy Camara, ministre de l’Environnement et du Développement durable, en présence du ministre ...



... des Pêche et de l’Economie maritime, M. Nany Ould Chrougha, de la ministre secrétaire générale du Gouvernement, Mme Zeinebou Mint Ely Salem et de plusieurs partenaires techniques et financiers.

 A cette occasion, le ministre de l’Environnement et du Développement durable, M. Amedy Camara, a indiqué que la tenue de cette Assemblée générale en Mauritanie avec ce nombre record de participants témoigne de la place prépondérante qu’occupe notre pays dans le domaine de la préservation de l’environnement et de la mise en œuvre de solutions novatrices pour assurer son financement durable, soulignant que notre pays possède encore d’immenses richesses naturelles, avec une biodiversité terrestre et marine variée, des écosystèmes de grande importance, et dont dépendent les populations les plus pauvres pour leur survie.

 Le ministre a rappelé que l’engagement très fort du gouvernement pour la conservation de notre milieu et de notre riche biodiversité s’est traduit en 2009 par la création du Fonds BACoMab qui contribue activement au financement des activités récurrentes des Aires marines protégées.

 Il a ajouté que la Mauritanie, sous la direction du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz dont le programme est appliqué par le gouvernement du Premier ministre Monsieur Yahya Ould Hedemine, place la politique de l’Environnement et du développement durable au centre de ses priorités.

 De son côté, le président du CAFE, Dr Fanny N’Golo, a souligné qu’au cours des années 1990, les financements dédiés à l’action de conservation de la nature à travers l’Afrique, ont connu une baisse substantielle et que ceci a amené les différents pays d’Afrique et d’Amérique latine, en collaboration avec les partenaires techniques et financiers, à développer des mécanismes de financement novateurs pour remédier à la situation. D’où le recours, a-t-il, à la création des fonds fiduciaires dédiés à la conservation de la nature.

 Il a ajouté que pour améliorer l’efficacité institutionnelle des fonds fiduciaires, il a été décidé de créer en 2011 en Tanzanie le Consortium des Fonds africains environnementaux.

 Le président de la CAFE a remercié de façon particulière les autorités de la République Islamique de Mauritanie d’avoir accepté d’abriter la 7ème Assemblée générale du CAFE.

 Prenant, tour à tour, la parole, le directeur de la GIZ, la présidente du réseau des fonds environnementaux d’Amérique latine et des Caraïbes et la présidente du Conseil d’administration du Fonds BACoMab ont salué la tenue de cette 7ème Assemblée générale de la CAFE pour ce qu’elle représente comme opportunité d’échange de points de vue et d’expériences dans le domaine de la préservation de l’environnement.

 Les participants ont suivi un film documentaire sur la richesse des eaux mauritaniennes en écosystème et sur les efforts consentis par le gouvernement pour leur protection.






AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés