TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Emploi des jeunes : le CIE appelle à la mise en place d’un mécanisme de coordination des initiatives   
07/10/2017

A l’occasion de la clôture des travaux de sa 32ème Session, le Comité Intergouvernemental d’Experts (CIE) réuni par le Bureau de la CEA en Afrique du Nord sous le thème «Emploi des jeunes et développement durable» a émis une série de recommandations ...



 ... à l’intention de la Commission économique pour l’Afrique, des pays de l’Afrique du Nord et des partenaires de développement.
S’étant accordés sur l’ampleur des défis liés à l’emploi des jeunes dans la région, les participants ont reconnu que la vision portée par les Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’échelle mondiale et l’Agenda 2063 de l’Union africaine à l’échelle continentale fournissent des cadres stratégiques convergents pour le traitement de ces problématiques dans le respect des spécificités de chaque pays.
Les participants ont par ailleurs encouragé la mise en place d’un mécanisme de coordination des actions menées en faveur de l’emploi des jeunes, en vue d’optimiser l’impact des initiatives et programmes menés par les différents partenaires au développement dont le Programme des Nations Unies pour le Développement, la Banque Africaine de Développement, l’Union Africaine et l’Organisation Internationale du Travail.
Une autre idée force qui a émergé des débats a porté sur la mise en place, en collaboration avec l’OIT et la BAD, d’outils de partage et de diffusion des bonnes pratiques existantes en Afrique du Nord en matière de création et de promotion de l’emploi des jeunes.
« La problématique du chômage des jeunes est un défi partagé par tous les pays de l’Afrique du Nord. Nous sommes convaincus qu’une coopération inter-Etats, sous l’égide de l’UMA et des autres Communautés économiques régionales, ainsi que le partage de bonnes pratiques, permettra de renforcer les dispositifs en place pour créer de nouvelles opportunités et identifier des solutions innovantes pour faire face à ce défi », a déclaré à l’issue de cette rencontre Mme Lilia Hachem Naas, Directrice du Bureau de la CEA en Afrique du Nord, qui a souligné la nécessité d’impliquer toutes les parties prenantes dans ce processus, y compris les jeunes eux-mêmes.

Au terme de ces travaux, les recommandations des experts pour l’Afrique du Nord seront intégrées dans les travaux de la CEA à l’échelle continentale dans le cadre de la Conférence des Ministres Africains des Finances, de la Planification et du Développement Economique, prévue en 2018.
Organisé du 3 au 6 octobre, le Comité Intergouvernemental d’Experts a réuni près de 150 hauts fonctionnaires, représentants d’organisations internationales et du secteur privé, experts et chercheurs, venus d’Algérie, Egypte, Maroc, Mauritanie, Soudan et Tunisie. Cette rencontre de haut niveau s’est tenue avec la participation de hauts responsables internationaux et marocains, dont M. Taïeb Baccouche, Secrétaire Général de l’Union du Maghreb Arabe, M. Mohamed Yatim, Ministre marocain de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle et Mme Vera Songwe, Secrétaire Exécutive de la CEA, ainsi que des représentants de plusieurs organisations internationales, du système des Nations Unies et du secteur privé.
Au cours des prochains mois, le Bureau de la CEA en Afrique du Nord tiendra plusieurs autres activités dans la région, dont le Forum nord-africain pour le développement et le Colloque  international de Rabat du 21 au 25 novembre et, en décembre, la Réunion du Mécanisme de coordination sous régionale (SRCM) de l’Afrique du Nord, qui sera l’occasion de dresser un bilan du travail mené par le système des Nations Unies en soutien à l’Union du Maghreb Arabe.




Rabat, 6 octobre 2017 (CEA)

 (communiqué de presse)


CEA


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés