TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Le PAM inquiet du déficit pluviométrique en Mauritanie   
05/10/2017

Le directeur régional du Programme alimentaire mondial (PAM) pour l’Afrique de l’ouest et l’Afrique centrale, Abdou Dieng, a exprimé son inquiétude quant aux effets du déficit pluviométrique enregistré cette année en Mauritanie sur la sécurité alimentaire des ...



... populations.

Nous alertons sur l’impact d’une pluviométrie assez mauvaise sur le monde rural, a indiqué M. Dieng dans une conférence de presse mercredi soir à Nouakchott.

Les préoccupations de cette institution internationale concernent non seulement la population mauritanienne locale mais aussi les réfugiés maliens du camp de M’berra, à l’extrême est de la Mauritanie.

Au nombre de 52.000 actuellement, ces réfugiés avaient commencé à affluer vers ce pays en 2012 pour fuir les combats dans le nord et l’ouest du Mali.

Ils bénéficient d’une assistance alimentaire humanitaire de la part du PAM en collaboration avec le gouvernement mauritanien et le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

L’opposition mauritanienne avait tiré, à la mi septembre dernier, la sonnette d’alarme s’agissant d’une catastrophe qui pourrait frapper le monde rural.

La majeure partie du territoire mauritanien n’a été que très peu arrosée pendant l’actuel hivernage qui doit prendre fin en octobre.

Les pâturages et les cultures sous pluies ont été fortement impactés par ce déficit dans un pays où plus de la moitié de la population vit du secteur agro-pastoral.




APA


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés