TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Rosso: Clôture d’un atelier sur le dialogue entre les jeunes et les institutions   
28/09/2017

Les travaux d’un atelier de sensibilisation au profit de 50 jeunes de la wilaya du Trarza sous le thème « dialogue entre les jeunes et les institutions » organisé par le projet « La voix des jeunes au sahel » en partenariat avec le ministère de la Jeunesse et des Sports ont été ...



 ... clôturés, mercredi à Rosso.

 Durant trois jours, les participants à cet atelier ont suivi des exposés traitant de l’importance du rôle des jeunes dans l’échange des informations, dans la lutte contre le terrorisme, l’élaboration d’une stratégie de développement et l’insertion des jeunes dans la vie active.

 Dans un mot prononcé à cette occasion, le wali du Trarza, M. Sall Saidou Alassane, a appelé les participants à l’atelier à s’incorporer dans les travaux de métiers et à exploiter les opportunités d’emplois que l’Etat offre.

 Il s’est en outre appesanti sur les spécificités par lesquelles se distingue la wilaya du Trarza et sur le rôle de cette dernière dans le développement national.

 De son côté, le directeur régional de la sûreté au niveau de la wilaya du Trarza, M. Mohamed Ahmed Ould Ismael, a mis en exergue les efforts consentis par son département dans la lutte contre la drogue et le rôle important des jeunes dans l’éradication de ce phénomène à travers la coordination et la sensibilisation.

 La cérémonie de clôture de cet atelier s’est déroulée en présence du directeur régional du ministère de la Jeunesse et des Sports, du président du haut conseil de la jeunesse et de responsables de services régionaux.




 





AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés