TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Ouverture d’un atelier régional sur la politique nationale de la population au Hodh El Gharbi   
25/09/2017

Les travaux d’un atelier régional de concertation sur la politique nationale de la population au profit des directions et délégations régionales dans les wilayas des deux Hodhs, de l’Assaba et du Tagant ont démarré lundi à Aioun, capitale de la wilaya du Hodh El Gharbi.



 Cette session entre dans le cadre de la troisième phase de la série d’ateliers régionaux sur la révision de la politique nationale de la population visant à identifier les objectifs et les programmes adoptés par l’État en tenant compte des changements qui interviennent dans la croissance démographique et ses principaux éléments.

 A cette occasion, le conseiller du wali du Hodh El Gharbi, chargé des affaires économiques et des collectivités locales, M. El khalifa Ould Sidi Ali, a indiqué que la politique nationale de la population prend en compte la dimension humaine dans tout programme ou projet de développement conformément aux hautes instructions du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

 Durant cet atelier de deux jours, les participants vont suivre des exposés traitant de la croissance démographique de la population, de l’immigration, de l’enseignement, de la santé, de l’emploi, de l’environnement, etc.

 La cérémonie du démarrage des travaux de l’atelier s’est déroulée en présence du maire de la commune d’Aioun, M. Amar Ould Mohamed Sidi, du directeur des stratégies et politiques au ministère de l’économie et des finances, M. Sidaty Ould Sidaty, et du responsable de la cellule de la planification, du suivi et de l’évaluation au Hodh El Gharbi, M. Yahya Ould Sidi Ould Bata.





AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés