TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Atelier sur la création d’une base de données pour le suivi des investissements du secteur des pêches   
23/08/2017

La secrétaire générale du ministère des Pêches et de l’Economie maritime, Mme Khadijetou Mint Bouka, a supervisé, mardi à l’Hôtel Tasiast de Nouadhibou, l’ouverture de l’atelier de sensibilisation des opérateurs de la pêche sur la mise en place d’une base de données...



... pour un meilleur suivi des investissements dans ce secteur.

 A cette occasion, la secrétaire générale a indiqué que cet atelier va contribuer à un suivi précis des investissements du secteur des pêches, une exploitation plus efficace des agréments et des autorisations ainsi que la mise à disposition d’informations précises relatives à toutes les installations économiques sur terre.

 Elle a ajouté que la création de cette base de données entre dans le cadre de la stratégie nationale de la gestion responsable pour un développement durable des pêches et de l’économie maritime, à travers la modernisation de la filière de la production, la valorisation des produits de pêche et la création d’opportunités d’emplois ainsi que la contribution à la sécurité alimentaire.

 Elle a rappelé les efforts de l’Etat dans le domaine du développement des infrastructures de base notamment dans le domaine des ports, du désenclavement des pôles de la pêche et de la réhabilitation du marché de poissons de Nouakchott.

 La cérémonie d’ouverture de cet atelier s’est déroulée en présence du wali adjoint de Dakhlet-Nouadhibou, M. Mohamed Mahmoud Ould Moustapha, de la maire de la ville, d’industriels et d’opérateurs du secteur des pêches.




AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés