TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
En 2017, l’Algérie va booster ses exportations de gaz naturel   
03/08/2017

Les exportations algériennes de gaz naturel devraient passer de 51 milliards de mètres cubes en 2016 à 54 milliards de mètres cubes, d’ici la fin de l’année, selon un communiqué de la société publique des hydrocarbures, Sonatrach. En début d’année, Omar Maliou, le...



 ... directeur marketing de la Sonatrach avait annoncé que les exportations atteindraient 56 milliards de mètres cubes. Les perspectives d’exportations sont revues à la baisse car le projet gazier Isarene opéré par Petroceltic International, prévu pour entrer en service en début d’année, commencera son fonctionnement « plus tard », explique Abdelmoumen Ould Kaddour, PDG de Sonatrach.

Le responsable a ajouté que face à l’explosion de la demande interne, le pays pourrait, avant la fin de l’année, rencontrer des difficultés pour satisfaire tant la demande locale que les besoins d’exportations, notamment sur le marché européen, où l’Algérie est un fournisseur majeur. « Nous avons un manque de 50 millions de mètres cubes de gaz naturel par jour que nous devons trouver quelque part. Nous devons continuer à faire affaire avec les clients de l’Union Européenne, mais le plus important est de disposer de la marchandise», a-t-il déclaré.

L’Algérie est actuellement le premier producteur de gaz naturel en Afrique. C’est au total 30% des exportations d’hydrocarbures du pays.







(Agence Ecofin)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés