TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Sortie de la 10ème promotion d’officiers d’état- major de l’Ecole nationale d’état- major   
20/07/2017

Le ministre de la défense nationale, M. Diallo Mamadou Bathia a supervisé mercredi soir en compagnie du ministre de l’intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdallah et du chef d’état- major général des armées, le général de division, Mohamed Ould Cheikh ...



 ...Mohamed Ahmed au siège de l’Ecole Nationale d’Etat- Major (ENEM) à Nouakchott la cérémonie de sortie de la 10ème promotion d’officiers d’état- major pour l’année scolaire 2016 – 2017.

 Cette promotion est formée de 44 officiers des forces armées et de sécurité (terre, air, marine, gendarmerie et garde nationales) et de deux officiers des armées malienne et ivoirienne.

 La promotion a profité d’un programme scolaire intensif intégré comportant différentes disciplines militaires mais aussi d’autres sujets de culture générale théoriques et pratiques indispensables pour l’officier dans le monde aujourd’hui, ce qui est de nature à développer chez les sortants les capacités de déduction et de planification des exercices et à innover des solutions tactiques en suivant la méthode de préparation de la décision opérationnelle une méthode la plus innovante suivie actuellement dans ce domaine.

 Le programme a comporté, en outre, l’étude des langues internationales à laquelle l’école a accordé une attention particulière en plus de l’informatique ainsi que d’une série de conférences dans les domaines de l’économie, du droit et des affaires politiques.

 Le ministre de la défense nationale, M. Diallo Mamadou Bathia a exprimé sa satisfaction de superviser, au nom du Président de la République, chef suprême des armées la cérémonie de sortie de la 10ème promotion d’officiers d’état- major de l’école nationale d’état- major.

 La création de cette école, poursuit le ministre, ainsi que celles qui l’ont suivies s’inscrivent dans la perspective de "la vision hautement stratégique du Président de la République en matière de formation concrétisée par la création de nouvelles structures (le Lycée militaire, l’Ecole Polytechnique, l’école de l’air et l’académie navale) qui, en plus de leur vocation militaire, viennent renforcer le système éducatif national et s’intègrent dans le cadre de l’effort consenti ces dernières années dans la restructuration et la modernisation de nos forces armées, l’amélioration de leurs équipements et le renforcement de leurs capacités opérationnelles pour les rendre aptes à faire face aux menaces du terrorisme transfrontalier et du trafic en tout genre".

 Ces réalisations, ajoute –t- il, "seront renforcées dans un proche avenir par la création d’écoles d’application et l’ouverture à Nouakchott d’un collège sahélien de défense qui consolidera la montée en puissance du reste de notre outil de défense nationale".

 Le commandant de l’ENEM, colonel Mohamed Lemine Ould Zamel a, dans son mot, souligné que l’école a fait sortir jusqu’à présent 278 officiers diplômés des différentes formations de nos forces armées et de sécurité dont 181 officiers de l’armée de terre ; 8 de l’armée de l’air ; 6 de la marine ; et 15 officiers de la gendarmerie en plus 22 officiers de la garde nationale et 2 officiers de pays frères.

 L’école, dit-il, "tire sa force et sa volonté de l’esprit patriotique authentique, celui qui anime les forces armées nationales et de l’appui matériel et moral que l’état- major général n’a cessé de lui apporter et qui a eu des retombées positives sur l’œuvre éducative de l’Ecole".

 La cérémonie s’est déroulée en présence des chefs d’état- major de la gendarmerie, de la garde et de la marine nationales, du commandant du regroupement général de la sécurité routière des commandants des directions au niveau de l’état- major général des armées, de l’inspecteur général des forces armées et de sécurité, de attachés militaires, du wali de Nouakchott Ouest et de la présidente de la communauté urbaine de la capitale ainsi que du staff de l’ENEM.




AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés