TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Mise en œuvre de la dernière phase du dossier du passif humanitaire en Mauritanie   
14/07/2017

Les opérations d’indemnisation et d’insertion des anciens travailleurs contractuels de la société nationale de développement rural (SONADER) victimes des évènements de 1989 ont été lancées jeudi à Nouakchott. Il s’agit de la dernière phase, ce qui est communément appelé...



 ... « le dossier du passif humanitaire en Mauritanie.»

L’opération en question profitera à quarante- neuf (49) travailleurs de cette institution couvrant trois niveaux selon la situation des personnes concernées à savoir l’indemnisation, l’insertion et le droit à la retraite. Elle concerne 6 travailleurs qui sont encore actifs et qui seront réintégrés, 33 retraités qui bénéficieront de leurs droits à la retraite et 10 décédés, dont les ayant droit seront indemnisés soit un montant de 65 millions 818 mille 560 ouguiya.

 Le commissaire aux droits de l’Homme et à l’action humanitaire, M. Cheikh Tourad Ould Abdel Maleck a, dans un mot pour la circonstance déclaré que cette opération traduit clairement la grande attention que voue le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, à l’unité de notre peuple, à sa cohésion et à tourner la page du passé et à hisser la Mauritanie au rang de pays dont tous les citoyens jouissent de leurs droits sans discrimination sur la base de l’origine, de la race du sexe ou de la place qu’il occupe dans la société.

 Cet intérêt s’est concrétisé dans le retour des anciens réfugiés et leur insertion dans la vie nationale à travers la mise à leur disposition de service de base santé, enseignement, activités génératrices de revenus, eau, habitat …et l’action visant à insérer les fonctionnaires et agents de l’Etat qui sont de retour et leur indemnisation pour le préjudice qu’ils ont subi en 1989.

 Il a invité tous les mauritaniens à faire face aux propagandes visant à porter atteinte à l’unité nationale et à la cohésion de notre peuple et à défendre les acquis réalisés en matière de lutte contre l’esclavage.

 La commissaire a félicité le groupement des victimes à cette occasion, qui s’est déroulée en présence de la ministre de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration Mme Coumba Ba et de la ministre de l’agriculture, Mme Lemina Mint Kotob Ould Momma ainsi que de MM. Isselmou Ould Salihi, coordinateur du centre d’information de sensibilisation du CDHAH et de Souleymane Abdallahi Lô, président du regroupement des victimes des événements de 1989 (REVE).






AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés