TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Atelier : la coopération judiciaire à travers les canaux officiels et informels pour lutter contre le terrorisme   
13/07/2017

La capitale a abrité mercredi après- midi les travaux d’un forum sous régional des pays du Maghreb arabe sur la coopération internationale en matière pénale en rapport avec le terrorisme organisé par le ministère de l’intérieur et de la décentralisation avec la collaboration de ...



 ...l’Union Européenne et de la direction exécutive de la lutte contre le terrorisme et le crime relevant du conseil de sécurité des Nations Unies et l’ONUDC sous le thème « la coopération judiciaire à travers les canaux officiels et informels pour lutter contre le terrorisme ».

Les participants suivront, trois jours durant, un certain nombre de sujets en rapport avec le thème du forum comme la coopération internationale en tant que condition indispensable de la lutte contre le terrorisme, les problématiques et le différents canaux de de coopération dans les questions liées au terrorisme (la police, la justice, les renseignements, les finances).

 Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdallah, a rappelé, dans son mot pour la circonstance, la stratégie sécuritaire adoptée par la Mauritanie pour lutter contre ce phénomène qui repose sur une approche sécuritaire consistant en la conception et l’application du redéploiement des forces armées et de sécurité, leur équipement, et la création de points de passage obligatoires sur l’ensemble du territoire national, la maîtrise de l’état civil en sécurisant les documents y afférents et l’adoption d’un système biométrique qui rend impossible la falsification de ces documents.

 Il a ajouté que cette stratégie englobe un volet intellectuel et idéologique qui a conduit à engager des discussions entre de grands Ulémas et les éléments des groupes extrémistes ayant abouti à faire repentir la plupart d’entre eux.

 Le ministre a enfin dit que promouvoir la coopération et la coordination entre les différents pays du monde est le moyen le plus sûr pour faire face à ce phénomène dangereux .

 A son tour, M. Serge Mariott, premier conseiller du chef de la délégation de l’UE a indiqué que la coopération internationale en matière pénale est essentielle au succès de la lutte contre le terrorisme compte tenu du caractère transnational de ce crime. Les Etats du Maghreb ont dit-il, pour la plupart modifié leur législation pour prendre en compte la problématique des combattants terroristes étrangers conformément à la résolution 2178 du conseil de sécurité qui demande la mise en place de plate- formes régionale de sécurité, relevant le rôle pilote que joue la Mauritanie dans ce sens.

 Mme Samia Ladgham chef du département à la direction exécutive du comité de lutte contre le terrorisme à l’ONU a souligné que la coopération internationale, en matière de lutte contre le terrorisme requiert d’y faire face par l’adaptation des législations.

 En ce qui la concerne, Mme Guadelupe Miguel responsable de programme à l’ONUDC a indiqué que le terrorisme demeure un défi majeur réel et que les gouvernements doivent œuvrer à harmoniser leurs lois et leurs programmes avec ceux adoptés au niveau international.

 L’atelier s’est déroulée en présence du ministre de la justice, du wali de Nouakchott ouest de plusieurs officiers de la police ainsi que des représentants des départements concernés.






AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés