TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Mais où est Belmokhtar ?   
25/06/2017

Belmokhtar adopte un drôle de profil bas depuis plus de deux ans ! Sa dernière apparition remonterait au milieu de 2015 quand il avait contesté l’allégeance d’Al-Mourabitoun à l’EI, annoncée par Abou El Walid Sahraoui.
En Libye depuis 2014 Belmokhtar serait...



 ... dit-on isolé au sein de son organisation. Certains milieux avancent deux raisons pour expliquer cette situation :
1- Que Belmokhtar se refuse de regagner le Nord-Mali depuis la mort en décembre 2014 de Ahmed Tilemsi, l’un de ses derniers hommes de main.
2- Qu’il aurait été grièvement blessé lors d’un bombardement franco-américain en novembre 2016. On parle de brulures au second degré et même de sa mort.
Quoiqu’il en soit, c’est Abou Abderrahmane Sanhaji, un algérien du Sud, (photo) qui a pris les devants au niveau d’Al-Mourabitoun .
C’est lui qui annonçait dans une vidéo de juin 2016 l’exécution de suppliciés présentés comme des «espions» de la Mauritanie et de la France.
C’est également lui , qui a revendiqué l’attentat de Gao commis en janvier 2017 contre une caserne du MOC.
Et c’est évidement lui, qui représentait Al-Mourabitoun à l’annonce en mars 2017 de la fusion des groupes jihadistes sahéliens sous la férule d’Iyad Ag Ghali au sein du «Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans». On a pas fini d’entendre parler de ce monsieur…


(Page facebook d’Isselmou Ould Moustapha Salihi)



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés