TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Atelier de formation sur la sécurité et la santé professionnelle dans les entreprises   
16/05/2017

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l’Administration a organisé, lundi, à Nouakchott, en partenariat avec le Bureau international du Travail (BIT), un atelier de formation au profit de 30 inspecteurs, contrôleurs et médecins de travail.



 Le programme de cet atelier de trois jours comprend des exposés présentés par des experts nationaux et internationaux sur les méthodes de contrôle et d’inspection des conditions de la sécurité et de la santé au travail (SST) à l’intérieur des entreprises publics et privées pour les suivre et connaître de près leur situation.

 A cette occasion, le secrétaire général du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l’Administration, M. Ahmed Ould Mohamed Mahmoud Ould Deh, a souligné que cet atelier revêt une grande importance car il traite des questions relatives à la sécurité et à la santé au travail dans les entreprises.

 Il a indiqué que le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a mis la formation et l’encadrement des ressources humaines au premier rang des prioritaires de son programme, en créant notamment des instituts techniques en vue de combler les insuffisances dont souffraient le pays dans ce domaine.

 Le secrétaire général a, également, souligné que le département de la Fonction publique, du Travail et la Modernisation de l’administration a entrepris un ensemble de réformes visant à offrir des conditions propices pour les travailleurs dans un environnement sûr et sain, louant la coopération qui existe entre le ministère et le BIT.

 Il a exhorté les partenaires du travail de respecter la réglementation en vigueur dans ce sens, appelant les participants à tirer profit des exposés et des discussions afin de mener à bien les missions qui leur sont dévolues.

 De son côté, le Représentant du BIT à Nouakchott, M. Cheikh Thiam, a indiqué que le monde perd chaque année des millions de travailleurs suite aux négligences et au non-respect des conditions de la sécurité et de santé professionnelles.

 Il a affirmé que pour limiter les accidents de travail, le BIT travaille avec les gouvernements, les syndicats et les institutions sanitaires à la sensibilisation sur les dangers du non-respect des normes de sécurité.

 La cérémonie d’ouverture de cet atelier s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la santé, M. Ahmed Ould Dié, du directeur général du Travail, M. Hamoud Ould Tfeil, du directeur général de la médecine du Travail, M. Moustapha Ould Cheikh Mohamed Ahmed et d’un nombre de cadres du département de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l’administration.



AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés