TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Ouverture de la 2ème session parlementaire ordinaire au niveau de l’Assemblée nationale   
08/05/2017

La deuxième session parlementaire ordinaire 2016 - 2017 au niveau de l’Assemblée nationale a été ouverte lundi après- midi dans les locaux de cette chambre. A cette occasion, le Président de cette Assemblée M. Mohamed Ould Boilil a demandé aux députés et membres...



 ... du gouvernement présents de lire la "Fatiha" à la mémoire des défunts, Feu l’ancien Chef de l’Etat, Ely Ould Mohamed Vall et aux collègues députés Feu Mohamed Ould Saleck Ould Hjour et Feu Mohamed Abdallahi Ould Guelaye qui viennent de nous quitter. Qu’Allah les accueille dans son Saint Paradis.

 Par la suite, le président de l’Assemblée nationale a prononcé une allocution dans laquelle il a exhorté les députés à poursuivre le sérieux, la responsabilité et la persévérance dans leur mission caractérisée par la présence et la participation active aux réunions des commissions ainsi qu’aux séances plénières.

 Voici le texte intégral de cette allocution :

« Messieurs les ministres ;

 Collègues députés ;

 Mesdames, Messieurs ;

 Nous voilà de retour aujourd’hui pour nous acquitter de notre devoir législatif après de brèves vacances au cours desquelles nous avons pu prendre contact avec nos électeurs et connaître leurs soucis et préoccupations.

 Je n’ai pas besoin de vous exhorter à poursuivre le sérieux, la responsabilité et la persévérance dans votre mission caractérisée par la présence et la participation efficace aux réunions des commissions ainsi qu’aux séances plénières, épluchant tous les textes qui vous sont présentés et assumant votre devoir de contrôle de l’action du gouvernement, qualités que j’ai toujours connues en vous.

 Collègues députés ;

 Cette session parlementaire ordinaire se tient dans un contexte politique particulier qui précède un évènement pouvant marquer un nouveau lancement de notre jeune démocratie qui s’enracine jour après jour.

 Le référendum populaire sur les amendements constitutionnels présentés par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et dont la préparation a commencé, permettra au peuple mauritanien de dire son avis sur les améliorations proposées pour notre système institutionnel. Ces amendements englobent, entre autres points, la révision du système des deux chambres pour arriver à un parlement plus adapté à nos réalités en plus du rapprochement de l’administration et de ses services du citoyen ; la répartition équitable du développement entre les différentes régions du pays à travers la création d’un nouveau système de décentralisation.

 Et comme j’ai eu à vous le dire à l’occasion de la clôture de la session parlementaire écoulée, vous devez, en tant que représentants du peuple, jouer un rôle de premier plan dans la conscientisation des citoyens sur l’importance de cette échéance en les exhortant, tous, à s’inscrire sur la liste électorale et à participer activement à cette opération référendaire.

 C’est ainsi que nous pouvons être rassurés quant à la poursuite -Inchaa-Allah- voire l’accélération des grandes réussites accomplies ces dernières années au niveau du développement du pays et de sa présence aux plans international et régional, développement et réussite salués, au demeurant, par tous.

 Collègues députés ;

 En déclarant ouverte la deuxième session parlementaire ordinaire 2016 -2017, conformément à l’article 52 de la Constitution et l’article 56 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, je vous souhaite plein succès dans la mission qui vous attend.

 Je vous remercie.»




AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés