TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Le communiqué sanctionnant les négociations de l’Accord d’Association entre la Cédéao et la Mauritanie   
07/05/2017

La Mauritanie a signé le 5 mai avec la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) dont elle s’est retirée en 2000 un accord d’association pour la circulation libre des personnes et des biens et la lutte contre le terrorisme. L’accord d’association a été signé à Nouakchott par la ministre mauritanienne du Commerce, Naha Mint Mouknass, et Marcel Alain de Souza, président de la commission de la Cédéao (15 Etats).


Les deux parties ont exprimé leur parfaite disponibilité à engager dans les meilleurs délais les procédures internes de signature de l’Accord d’Association en vue de sa mise en œuvre.
Voici le communiqué final sanctionnant les négociations.

COMMUNIQUE FINAL sanctionnant la conclusion des négociations de l’Accord d’Association entre la CEDEAO et la République Islamique de Mauritanie Nouakchott, le 5 mai 2017

Sur invitation de S.E. Madame Naha Mint Hamdi OULD MOUKNASS, Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme de la République Islamique de Mauritanie, une délégation de haut niveau de la Commission de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), conduite par S.E.M. Marcel A. de SOUZA, Président de la Commission de la CEDEAO, a effectué une mission de travail du 2 au 5 mai 2017 à Nouakchott, pour poursuivre avec les Autorités mauritaniennes, les négociations de l’Accord d’Association entre la CEDEAO et la République Islamique de Mauritanie.

Au terme de leurs discussions, les deux parties sont parvenues à un texte consensuel de l’Accord d’association qui contribuera au rapprochement des populations de l’ensemble de la région Afrique de l’Ouest et au renforcement des relations économiques et commerciales entre les Etats membres de la CEDEAO et la Mauritanie.

Ce renforcement s’inscrit dans le cadre de la solidité des liens séculaires de fraternité, d’amitié et de bon voisinage existants entre les pays de la CEDEAO et la Mauritanie et de la mise en œuvre des engagements du programme d’action du Président de la République de Mauritanie, Son Excellence Monsieur Mohamed OULD ABDEL AZIZ et de la décision de la 44ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO des 28 et 29 mars 2014 de négocier un Accord d’association avec la Mauritanie. Les négociations se sont déroulées dans une ambiance empreinte de fraternité, de solidarité et d’entente mutuelle et ont été marquées par une convergence de vues sur l’ensemble des questions couvertes par l’accord. A l’issue de ces négociations, les parties ont procédé au paraphe de l’Accord d’association.

Les deux parties se sont félicitées de l’excellent travail réalisé et ont réaffirmé leur volonté commune de renforcer davantage leurs liens, dans l’intérêt mutuel de leurs peuples frères.

A travers cet Accord d’association, les deux parties se sont engagées à renforcer leur coopération dans plusieurs domaines d’intérêt commun, notamment l’institution du libre-échange, l’application du tarif extérieur commun, la promotion de la libre circulation des personnes, le développement d’une politique commerciale commune ; toutes choses devant favoriser l’accroissement des échanges à l’intérieur de la région et la création du marché commun de l’Afrique de l’Ouest. Elles ont réaffirmé leur engagement à poursuivre les efforts en vue de la finalisation de la signature de l’Accord de Partenariat Économique entre l’Afrique de l’Ouest et l’Union européenne, ainsi que de sa mise en œuvre pour le développement de l’économie régionale.

Les deux parties ont exprimé leur parfaite disponibilité à engager dans les meilleurs délais les procédures internes de signature de l’Accord d’Association en vue de sa mise en œuvre. Elles se sont par ailleurs engagées à entreprendre sans délai les travaux en vue de la convergence de leurs différents tarifs douaniers et à impliquer la Mauritanie dans les activités entreprises par la CEDEAO dans le cadre de la mise en œuvre du TEC-CEDEAO.

Au terme de cette visite de travail en Mauritanie, le Président de la Commission de la CEDEAO, S.E.M. Marcel A. de SOUZA, a réitéré sa profonde reconnaissance au Président de la République pour son ultime médiation dans le cadre du transfert pacifique du pouvoir en Gambie et a exprimé sa gratitude au Chef de l’Etat, à son Gouvernement et au peuple mauritanien, pour l’accueil chaleureux et fraternel dont sa délégation et lui-même ont bénéficié durant leur séjour en terre mauritanienne.

Fait à Nouakchott, le 5 mai 2017

Pour la Commission de la CEDEAO
Marcel A. de SOUZA
Président de la Commission de la CEDEAO


Pour la République Islamique de Mauritanie
Naha Mint HAMDI OULD MOUKNASS
Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme

Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés