TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Que se passe-t-il réellement dans la région d’Alguergarat?   
28/08/2016

Nos médias parlent depuis ce matin de tensions entre le Maroc et le Polisario ainsi que de mouvements de troupes et même d’accrochages dans ce territoire disputé du Sahara . Al-Akhbar affirme citant des « sources bien informées » que des combattants sahraouis ont arrêté les travaux de construction d’une route réalisée par le Maroc.


Le Front Polisario avait informé l’ONU qu’ "en date du 11 août 2016, les forces d’occupation marocaines ont procédé au Sahara occidental et à plusieurs reprises, à traverser le mur militaire marocain vers la zone Alguergarat, située dans le secteur de la 1ère région militaire sahraouie." "Les forces marocaines ont mobilisé des unités militaires, en violation de la zone en question, soutenues par des unités mobiles de transport et de génie militaire, appuyées par une reconnaissance aérienne", a ajouté le Secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali dans sa lettre adressée à Ban-ki-moon. Mais la mission de l’ONU au sahara occidental (Minurso) a déclaré le 18 août en réponse à la protestation du Front Polisario ne pas avoir constaté de mouvements militaires suspects du Maroc au sud-ouest du Sahara occidental. Selon Rabat, il s’agissait en fait d’une opération de lutte contre la contrebande menée par la douane et les services de sécurité marocains dans la région d’Alguergarat. La Minurso "a déployé les 16 et 17 août des moyens terrestres et aériens pour enquêter sur des accusations de violation dans la partie sud-ouest du sahara occidental près de la Mauritanie", a indiqué le porte-parole adjoint de l’ONU Farhan Haq. La Mission "n’a pas détecté de présence militaire ou d’équipements militaires" mais seulement des "véhicules civils passant par le mur" de défense.

Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés