Facebook
Les pesanteurs tribales prennent le dessus sur les vrais défis   
06/09/2015

Les milices GATIA (pro-Bamako) disent aujourd’hui être en train de se retirer d’Anefis (100km de Kidal) conquise le 17 août après un carnage avec la CMA (rebelles). L’occupation d’Anefis a été une violation des accords de paix et aurait  gêné le président IBK qui a dit-on  tapé du poing sur la table. C’est toujours ainsi avec les groupes armés qu’ils soient anti ou pro.


Ils finissent par s’autonomiser et s’atomiser autour de "chefaillons" et bonjour les dégâts.
Pourquoi le GATIA cible t-il seulement les rebelles du CMA, maintenant signataires, de l’accord de paix ?
Les pesanteurs tribales prennent ainsi  le dessus sur les vrais défis.
Il y a pourtant du boulot à faire, coté Aqmi, Ansardine, Al-Mourabitoun, le Front du Macina, les narcos de Tabenkort...
IOMS

Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés