TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
La fondation Habib Ould Mahfoud discerne des prix aux lauréats du concours du meilleur article édition 2017   
04/05/2017

La fondation Habib Ould Mahfoud a remis, mercredi à Nouakchott, les prix aux lauréats du concours du meilleur article dans les langues arabe et français, organisé dans le cadre des activités commémoratives de la journée internationale de la liberté de presse. Le...



 ... Représentant du ministère des Relations avec le Parlement et de la Société Civile à cette cérémonie, le chargé de mission M. Moustapha Ould Sid’El Moctar, a débuté son intervention, en appelant à la lecture de la sourate d’’’El Vatiha’’, pour l’âme de feu Habib Ould Mahfoud, transmettant les salutations du département à la fondation et rappelant pour la circonstance les qualités élevées du défunt et ses compétences rares, en tant que doyen de la presse indépendante en Mauritanie et icône du quatrième pouvoir national.

A propos des lauréats, le premier prix pour la catégorie arabe, a été remporté par Abdallahi Ould Etvagha El Moctar, et remis en son nom à Mohamed Vall Ould Oumeir par M. Jean Kouchner, secrétaire général adjoint de la fédération internationale de la presse francophone.

Le même prix pour la catégorie français a été discerné à Sneiba Mohamed, et remis à l’intéressé par le chargé de mission au département des Relations avec le parlement.

La seconde place de la catégorie arabe a été remportée par Mohamed Moctar Ould Mohamed Vall, directeur du site « Ennahar ». Le prix a été remis par la présidente du réseau des femmes journalistes, Mme Meimeh Mint Mohamed Ahmed.

Le second prix catégorie français a été discerné à Ahmed Bezeid Ould Beyrouck, remis à son nom au président d’honneur de la fondation, par M. Ahmed Ould Hamza, président de l’Alliance franco-mauritanienne.

Le troisième prix arabe a été discerné à Sidi Mohamed Ould Ejiwone, de la télévision Sahel, remis par le président du syndicat des journalistes mauritaniens (SJM), M. Ahmed Salem Ould Moctar Salem.

Le prix du 3e lauréat de langue française a été discerné à Oumar Sow, et remis en son par la présidente de la fondation Taghla Mint Abeidalla, au journaliste Sy Mamoudou, directeur de publication du journal ’Eveil Hebdo.

Les premiers prix dans les deux catégories ont porté sur des PC dons, à part égale, de Mauritel et de la commune de Tevragh Zeina.

Pour les autres lauréats, les prix ont porté sur une attestation de distinction et un précieux livre.

Notons enfin, que le conseiller scientifique de la fondation, Dr Lemine Ould Mohamed Baba, a rappelé dans une intervention pour la circonstance, la décision de la commission d’organiser ce prix de meilleur article en français, déjà organisé par l’Union Européenne, en ajoutant la catégorie arabe, partant de l’actif scientifique de feu Habib Ould Mahfoud, qui a dédié sa vie et sa plume pour la consécration de la liberté de presse.




AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés