TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
La France offre à la Mauritanie un appui de 800.000 euros pour renforcer l’Etat de droit   
17/04/2017

Le gouvernement français a accordé à la Mauritanie une subvention financière de 800.000 euros destinée à la prise en charge d’un projet d’appui à la démocratie et à la cohésion sociale, a-t-on constaté à Nouakchott. Cette subvention a fait l’objet d’une convention...



 ... signée lundi à Nouakchott par le ministre de l’économie et des finances français, Michel Sapin, et son homologue de Mauritanie, Moktar Ould Diay.

Le projet en question a pour objectif principal de contribuer à renforcer l’Etat de droit et la relation entre la justice et le justiciable en Mauritanie. Il s’agit aussi, selon la fiche du projet, de « faciliter la mise en place d’une justice transparente, protectrice, efficace, crédible et proche du citoyen ».

« Renforcer les moyens la justice, ses procédures, ses structures et son indépendance est de nature à favoriser le climat des affaires et, partant, à encourager les investissements privés », a déclaré M. Sapin lors de la cérémonie de signature.

Le ministre français a expliqué que si la convention signée relève de l’appui institutionnel, elle procède néanmoins, de par sa finalité, de la création d’un environnement qui constitue un gage du bon fonctionnement de l’économie et, par effet induit, de la société.

D’autres conventions seront signées avec la France avant la fin du mois de juin 2017 afin de financer des projets dans les secteurs de l’éducation et de la santé.

Arrivé dimanche à Nouakchott, M. Sapin a été reçu aujourd’hui par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

Sa visite à Nouakchott intervient quelques jours après une autre du ministre français des affaires étrangères et de la coopération et une visite du président mauritanien en France.




APA


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés