TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Des ministres commentent les résultats du Conseil   
31/03/2017

Les résultats du conseil des ministres ont été commentés , jeudi après-midi, à Nouakchott, los d’une conférence de presse conjointe des ministres de la Culture et de l’Artisanat, porte-parole du gouvernement, Dr Mohamed Lemine Ould Cheikh, le ministre de la...



 ... Défense Nationale, M.Diallo Mamadou Bathia, le ministre de l’Equipement et du Transport, M. Seyidna Aly Ould Mohamed Khouna et le ministre des Affaires Islamiques et de l’Enseignement Originel, M. Ahmed Ould Ehl Daoud.

 Intervenant en premier lieu, le ministre de la Culture et de l’Artisanat, porte-parole du gouvernement, Dr Mohamed Lemine Ould Cheikh, a indiqué que le conseil a examiné et approuvé un certain nombre de projets de lois, projets de décrets et de communications dont un projet de loi référendaire portant révision de certaines dispositions de la Constitution du 20 Juillet 1991, Projet de loi référendaire portant révision de l’article 8 de la Constitution du 20 Juillet 1991, Projet de décret complétant la réglementation de certaines infractions au code de la route, en plus d’une communication relative à l’organisation du Hajj, pour l’année 1438 h/2017.

 Répondant à une question relative à une réunion à laquelle ont participé le Premier ministre, le ministre secrétaire général de la Présidence de la République et le président de l’UPR, le porte-parole du gouvernement a déclaré qu’il n’est point étonnant que des personnalités d’un tel rang se réunissent, et appartenant à la même équipe, mais que l’on peut s’étonner s’il participait à la réunion à membre du forum comme Ahmed Ould Daddah, ou Mohamed Ould Maouloud ou Jemil Ould Mansour.

 Au sujet d’une question relative aux bourses, le ministre a indiqué que le département de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a publié à cet effet un communiqué précisant que tous les étudiants boursiers ont reçu leurs bourses et qu’il peut y avoir certains dont les dossiers sont encore incomplets et ils les recevront ultérieurement. Il a par ailleurs souhaité que les questions estudiantines restent en dehors des tiraillements politiques.

 Pour sa part, le ministre de la défense nationale, M. Diallo Mamadou Bathia a précisé que deux projets de loi ont été adoptés par le gouvernement dans sa réunion d’aujourd’hui, à savoir : un projet de loi référendaire sur la réforme de l’article 8 de la Constitution du 20 Juillet 1991, article relatif au drapeau national et un projet de loi référendaire qui réforme certains articles de la constitution dont celui se rapportant au sénat, notamment la proposition de sa suppression.

 Le ministre a ajouté que les deux projets de loi référendaires sont consécutifs à la réforme de la constitution qui a été engagée sur la base de l’article 99 de la constitution.

’’ Ce projet de loi de réforme constitutionnelle a été adopté, comme vous le savez, par une écrasante majorité des membres de l’assemblée nationale et rejeté par une importante majorité au sénat, ce qui fait que la procédure au niveau de l’article 99 est terminée’’, souligne-t-il.

 Et le ministre d’ajouter que le Président de la République a décidé de soumettre ces questions au peuple mauritanien sur la base de l’article 38 qui lui donne le pouvoir de saisir le peuple sur toute question importante dont il est le seul juge.

 Au sujet des préparatifs du référendum, le ministre a déclaré que les administrations concernées par la préparation des élections (ministère de l’intérieur et la CENI) vont engager l’organisation du référendum et que le peule aura à se prononcer sur deux questions dont l’une porte sur l’article 8 qui concerne le drapeau et introduit la couleur rouge, en plus des deux couleurs qui constituent le drapeau national actuel, qui sont le jaune et le ver.

’’La seconde question qui sera posée au peuple se rapporte à la réforme de certains articles dont la suppression du sénat’’, a-t-il, conclu.

 Pour sa part, le ministre de l’équipement et des transports a souligné que le gouvernement a adopté en 2012, en application du programme électoral du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, une stratégie nationale pour la sécurité routière, qui stipule la création d’un conseil national présidé par le Premier ministre, une commission nationale et des comités régionaux pour la sécurité routière.

 Il a noté que ce projet de décret vise à réglementer certaines infractions au code de la route dans le but de dissuader les contrevenants, d’assurer la sécurité des conducteurs, des passagers et de l’ensemble des usagers ainsi que la protection des biens publics et privés.

 Quant au ministre des Affaires Islamiques et de l’Enseignement Originel, il a déclaré avoir présenté devant le conseil des ministres une communication sur l’organisation du Hajj, pour l’année 1438 h/2017.

 Il a ajouté que la communication propose une feuille de route pour l’organisation du Hajj au titre de l’année 1438 H/ 2017, en application d’un accord- cadre signé avec le ministère saoudien du Hajj fixant le nombre des pèlerins mauritaniens cette année à 3200 Hajj.

 Il a ajouté que la partie saoudienne a apprécié, pour la deuxième année consécutive, l’action de la mission mauritanienne de supervision du Hajj.

’’Quand la partie saoudienne nous déclare publiquement, pour la première fois depuis 30 ans, qu’elle n’a rien à rapprocher à la Mauritanie, cela doit être perçu comme une source de fierté pour chaque mauritanien et pour le pays dans son ensemble ’’, note le ministre.

 Il a enfin précisé que des contrats de location des résidences à Médine et à la Mecque ont été déjà signés et que le premier contingent mauritanien prendra l’avion le 15 août 2017 abord des appareils mobilisés par la compagnie nationale Mauritania Airlines et que le retour des pèlerins est prévu au courant du mois de septembre.



AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés