TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Lancement de la journée africaine de l'environnement   
04/03/2017

Le Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine, a supervisé, vendredi matin, au Palais des Congrès à Nouakchott, les festivités commémoratives de la journée africaine de l’environnement et Wangariy Maathai, édition 2017 organisée par la Mauritanie avec la ...



... collaboration de l’Union africaine.

 Le démarrage de cette journée s’est déroulé en présence des membres du gouvernement; du corps diplomatique accrédité dans notre pays; des délégations africaines participantes; des Agences de coopération régionales et des partenaires techniques et financiers du département de l’environnement et du développement durable.

 Il a été marqué par un discours prononcé par le Premier ministre dans lequel il a souligné que le choix de la Mauritanie par la commission africaine pour abriter cette journée qui est célébrée sous le thème "préserver l’environnement en Afrique pour les générations présentes et futures en application de l’Agenda 2063", montre l’efficience de nos politiques en matière d’environnement.

 Il a précisé que la bataille pour l’environnement doit être collective et transfrontières surtout que les facteurs qui induisent des déséquilibres environnementaux et les conséquences qui s’ensuivent sont des facteurs planétaires et requièrent des efforts devant être l’objet de concertation et de coordination non seulement au niveau africain mais aussi au plan international.

 Voici le texte intégral de ce discours:

 "(...) Au nom du Président de la République Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, du peuple et du gouvernement mauritanien, je vous souhaite la bienvenue tous, ministres; chefs de délégations; participants; invités sur le sol de votre deuxième pays, la Mauritanie.

 Mesdames, Messieurs;

 Notre pays est honoré d’avoir été choisi par la commission africaine pour abriter cette journée qui est célébrée sous le thème "préserver l’environnement en Afrique pour les générations présentes et futures en application de l’Agenda 2063", ce qui montre l’efficience de nos politiques en matière d’environnement.

 Mesdames, Messieurs;

 Vous appréciez sans doute que la consécration d’une journée africaine à l’environnement est une occasion pour mobiliser et sensibiliser l’opinion publique africaine et internationale autour des grands défis environnementaux auxquels le continent fait face et qui imposent aux gouvernements; aux milieux d’affaires; aux industries; aux acteurs économiques et sociaux; aux medias; à la société civile; aux femmes et aux jeunes de multiplier les efforts et de les coordonner.

 C’est également une opportunité pour chaque pays africain d’évaluer le bilan de ses engagements pris dans le domaine de la protection de l’environnement et du développement durable.

 Dans ce contexte, je souligne à votre intention que la Mauritanie, sur orientations du Président de la République et un suivi permanent de sa part, a mis les exigences de la protection de l’environnement au preimer rang de ses préoccupations.

 Cet état de fait a conduit à la mise en oeuvre de politiques environnementales dont les résultats sont clairs et palpables touchant différents domaines ayant un rapport avec l’environnement avec y compris le processus de transfert énergetique permettant la couverture de 70% de l’ensemble de ses besoins en énergie propre mettant la Mauritanie dans ce domaine aux premiers rangs des pays de la sous région ouest africaine.

 Grâce à ces politiques, le secteur de l’environnement jouit désormais d’un cadre stratégique, institutionnel et juridique riche et intégré considéré actuellement parmi les plus développés de la région, au regard des exigences des conventions multilatérales consacrées par la constitution mauritanienne et traduites dans des stratégies intégrées et des plans d’action effectifs qui couvriront progressivement les institutions du secteur public et para public et le secteur privé.

 Mesdames, Messieurs;

 En application de ces politiques, la Mauritanie est devenue un membre actif dans les différentes conventions internationales en matière d’environnement et notamment la convention cadre de l’ONU sur le changement climatique et les pactes y afférents avec y compris l’accord de Paris; la convention des nations unies sur la biodiversité et ses différents protocoles; la convention de l’ONU sur la désertification; la convention sur les polluants organiques résistants; la convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux et leur élimination; la covnention de Vienne sur la protection de la couche d’ozone et ses protocoles aditionnels.

 Au niveau africain, la Mauritanie est liée à ses partenaires par de nombreuses conventions de coopération régionales et sous régionales en particulier dans le cadre de l’Agence Africaine de la Grande Muraille Verte dont le Président de la République assume la Présidence du sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement.

 Mesdames, Messieurs;

 La bataille pour l’environnement doit être collective et transfrontières surtout que les facteurs qui induisent les déséquilibres environnementaux et les conséquences qui s’ensuivent sont d’ordre planétaire et requièrent des efforts devant être l’objet de concertation et de coordination non seulement au niveau africain mais encore au plan international.

 L’Afrique aujourd’hui est vigilante et consciente et entame petit à petit des pas décisifs sur la voie du progrès économique et social durable.

 Mesdames, Messieurs;

 Encore une fois, je vous souhaite la bienvenue, un heureux séjour et plein succès pour vos travaux et déclare le démarrage des activités commémorant la journée africaine de l’environnement édition 2017.

 Je vous remercie".

  





AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés