TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Mauritanie/Mali/HCR : Une rencontre tripartite pour le retour volontaire des réfugiés maliens   
02/03/2017

La Mauritanie a accueilli, ce 28 février à Nouakchott, la commission tripartite (Mauritanie-Mali-HCR) pour élaborer une plateforme commune devant servir de gage d’accompagnement des réfugiés maliens dans la sécurité et la dignité. Cette rencontre a été mise à profit pour ...



... évaluer et revisiter l’Accord Tripartite signé en juin 2016 à Nouakchott.
La commission tripartite regroupant la Mauritanie, le Mali et le HCR qui s’est réunie à Nouakchott, ce 28 février, a mis l’accent sur le caractère volontaire du rapatriement et le droit à la protection internationale pour les réfugiés maliens dans le pays d’asile.
Dans son intervention à cette occasion, le représentant du HCR en Mauritanie, Mr Mohamed Alwash, a indiqué que la signature de cet Accord de juin 2016 «est un pas important vers la recherche des solutions durables pour les nombreux réfugiés maliens » accueillis en Mauritanie. Mieux, il a salué « les efforts remarquables menés par le gouvernement malien » pour consolider la paix et la sécurité sur son territoire en dépit de la situation d’insécurité au nord du pays. Il a en outre apprécié les efforts de réconciliation nationale au Mali et « l’engagement de la Mauritanie dans la protection de plus de 47 000 maliens réfugiés depuis le début de la crise ». Cette rencontre doit donc faire l’évaluation des conditions de retour afin de prendre des dispositions nécessaires pour un retour volontaire dans la sécurité, la sérénité et la dignité.
Pour sa part, Mr Samba Al Hamdou Baby, Secrétaire Général du Ministère malien de la solidarité et de l’action humanitaire, a fait l’état de la situation des réfugiés, les dispositions prises pour leur retour  et l’organisation matérielle sur place pour leur sécurité. Il a en outre, donné quelques statistiques concernant les réfugiés de retour avant de remercier le gouvernement mauritanien pour ses efforts déployés tant sur le plan accueil que sécuritaire. Mr Baby a souligné que s’agissant de ce retour volontaire, 13902 réfugiés ont été enregistrés au Mali où 31 sites ont été aménagés en plus des écoles et des dispensaires. 
Quant à Mr M’Hamada Ould Meimou, Directeur Général de l’administration territoriale au Ministère de l’intérieur et de la Décentralisation, de surcroît président de la commission nationale consultative pour les réfugiés, il a mis l’accent sur la volonté politique affichée par le gouvernement mauritanien pour accueillir les réfugiés maliens en sécurité. Toutefois, il a ajouté que la commission tripartite s’engage à respecter le caractère volontaire du rapatriement des réfugiés dans la sécurité en garantissant leurs droits et leur protection mais aussi leur réintégration dans leurs zones de retour.
Ce conclave de Nouakchott, sera l’occasion, selon Ould Meimou, de « faire le point de la situation et de préparer les étapes à venir conformément aux dispositions de notre accord ».
La problématique dans cette situation c’est que pendant que la commission tripartite travaille pour le retour volontaire des réfugiés établis au camp de Mbéra, on enregistre encore et davantage l’arrivée d’autres réfugiés en terre mauritanienne fuyant l’insécurité au nord Mali.
I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés